Forum national des jeunes : Plus de 1000 jeunes devant le Chef de l’Etat

 

L’édition 2021 du forum national des jeunes s’est tenue du 07 au 09 octobre 2021 à Koudougou. Forum qui a connu la participation d’environ mille jeunes venus d’horizons différents du Burkina Faso mais aussi des jeunes de la diaspora. L’occasion leur a été donnée d’exprimer leur besoin à l’endroit des autorités du pays. Pour cette édition, le maitre mot était la réconciliation nationale.

Communication autour de thèmes différents, concertation entre jeunes, foire d’exposition, échanges directs avec le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, ont entre autres marqué les journées du 07, 08 et 09 octobre 2021 à Koudougou. Les présidents des conseils régionaux des 13 régions ont tous adressé les recommandations des jeunes de leurs localités au Président du Faso. Lesdites recommandations sont entre autres axées sur des constructions d’infrastructures routières, des barrages, de centre de formation professionnelle, des universités, des hôpitaux. Plusieurs ministres ont donc intervenu dans ce cadre. Il s’agit du ministère de l’agriculture, des infrastructures, celui de la sécurité, de l’action sociale, de l’enseignement supérieur, le ministère de l’eau et celui de la santé et bien sûr le ministre de jeunesse.

Ces ministres ont répondu aux préoccupations des jeunes du pays. Le Président du Faso a pris un certain nombre d’engagements. C’est l’exemple de cet engagement qu’il a pris d’amener le fonds dédier au Conseil national de la jeunesse (CNJ) à 50 millions FCFA d’ici à 2022. Sur une question portant sur la réconciliation nationale, les jeunes de l’opposition politique ont souhaité le retour de l’ex Président du Faso, Blaise Compaoré. Roch Marc Christian Kaboré n’a pas tourné autour du pot. Il a laissé entendre qu’il n’a aucun problème avec le retour de Blaise Compaoré. « Il n’y a aucun texte qui interdit à Blaise Compaoré de rentrer au pays. Nous n’avons aucun problème avec le retour de quiconque. Mais si quelqu’un a quelque chose à voir avec la justice, il ira répondre » , a-t-il laissé entendre. En disant cela, le Président voudrait surement affirmer l’autonomie entière de la justice du Burkina Faso. Il voudrait réaffirmer son incapacité en tant même que Chef de l’Etat de s’ingérer dans les décisions d’une justice libre. Comme en 2019 à Bobo Dioulasso, le Président du Faso avait exprimé sa joie de rencontrer et d’échanger avec les jeunes du pays. « C’est toujours un plaisir pour moi de vous rencontrer. Ma foi en la jeunesse reste inébranlable. C’est pourquoi, je voudrais vous inviter à contribuer aux débats en cours sur cette problématique dans vos localités respectives afin que nous puissions asseoir ensemble les bases d’un Burkina Faso où règnent la cohésion et la tolérance. » , a déclaré le chef de l’Etat.

Le thème du présent forum est : « Réconciliation nationale au Burkina Faso: Rôle et place de la jeunesse« . Pour le président du Conseil national de la jeunesse, Moumini Dialla, « la réconciliation ne doit pas être un arrangement pour que des gens puissent se repositionner à leurs anciennes positions, pour que des gens puissent s’arranger et se réconforter. Non! ça doit être une réconciliation qui permet au Burkina de se développer, d’avancer, qui permet à l’ensemble des filles et fils du pays de se parler avec un seul regard, celui du développement de notre pays. » A l’en croire, avec cette jeunesse qui constitue la majorité de la population, les actions en faveur de la réconciliation permettra au Burkina Faso d’aller sur de nouvelles bases, un Burkina réconcilié et qui va déclencher une dynamique harmonieuse. Des pays frères ont fait l’amitié de marquer leur présence à ce forum comme le Tchad et le Ghana. Débuté le 07 octobre, le forum national a été clôturé le 09 octobre par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

« La jeunesse veut que le Burkina diversifie ses coopérations militaires », dixit Moumini Dialla

Soyez le premier à commenter sur "Forum national des jeunes : Plus de 1000 jeunes devant le Chef de l’Etat"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-sept + quatre =