Moyennes entreprises du centre : la 3e direction ouvrira ses portes ce 15 mai 2020

 

La Direction générale des impôts (DGI) a tenu une conférence de presse ce jeudi 14 mai 2020 à Ouagadougou. Face aux Hommes de médias, l’ouverture officielle de la 3e Direction des moyennes entreprises (DME) du Centre, était au menu des échanges.

Le défi majeur de la DGI est de mobiliser les ressources publiques au profit de l’Etat et des collectivités territoriales afin qu’ils puissent faire face au financement du développement économique et social du Burkina Faso. Pour ce faire, elle mène d’importantes réformes dans le but de renforcer au quotidien ses capacités de mobilisation des ressources.

Ainsi, après la DME Centre II en 2016, la DME Centre III ouvre officiellement ses portes le vendredi 15 mai 2020. C’est ce qui justifie d’ailleurs la tenue du présent point de presse.

Selon le Directeur de la DME Centre III, Daouda KIRAKOYA qui a représenté le Directeur général des impôts à cette cérémonie, la 3e DME du Centre est l’aboutissement d’un long processus débuté en juillet 2018 à l’issue d’un diagnostic externe de mise en œuvre de la segmentation. Pour lui, ce diagnostic avait recommandé le renforcement de la gestion du segment au vu de l’importance du portefeuille et surtout du potentiel des moyennes entreprises dans la région du centre.

A l’entendre, l’opérationnalisation d’une troisième direction dédiée aux moyennes entreprises dans la région du centre dénommée « Direction des moyennes entreprises du centre III (DME-C III) » participe ainsi non seulement du renforcement des capacités d’administration de l’impôt, mais aussi de l’amélioration de la qualité des services rendus aux usagers.

L’utilité de l’ouverture de la DME-C III

L’ouverture de la DME-Centre III va permettre entre autres de décongestionner le portefeuille des deux DME du centre, de réduire le temps de prise en charge des contribuables par les agents, de rapprocher davantage l’administration fiscale aux contribuables, d’améliorer le service au contribuable et d’optimiser les recettes fiscales.

Compétente sur les moyennes entreprises situées dans les arrondissements 2, 3, 4, 8 et 9 de la commune de Ouagadougou ainsi que dans les communes rurales de Tanghin Dassouri et Pabré, la DME-Centre III a pour missions d’asseoir, de liquider, de recouvrer et de contrôler les impôts et taxes des personnes physiques ou morales soumises au régime du réel normal d’imposition et qui ne relèvent pas de la Direction des grandes entreprises.

Il faut noter que la DME-C III ouvrira ses portes avec un portefeuille de 1300 contribuables provenant des deux DME du centre. Ce portefeuille s’étoffera au fil du temps, selon son directeur, avec les nouvelles créations et les transferts périodiques des contribuables entre unités de recouvrement. En termes d’effectif, c’est une soixantaine d’agents qui animeront dès le départ, les cinq services que sont les deux brigades de vérification, le service d’assiette, le service de gestion des moyens et la recette des impôts.

Tout en précisant que cet effectif sera porté à 108 en plein régime, Daouda KIRAKOYA a annoncé que la Direction des moyennes entreprises du centre III est une réalité grâce au concours de tous, avant de rappeler son ouverture officielle qui interviendra ce vendredi 15 mai 2020.

 

Soyez le premier à commenter sur "Moyennes entreprises du centre : la 3e direction ouvrira ses portes ce 15 mai 2020"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

un × 4 =