Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara refuse de faire délivrer un passeport ordinaire à Laurent Gbagbo, selon son avocat

 

Habiba TOURE, Avocat Personnel du Président Laurent GBAGBO, informe par un communiqué qu’à la suite de la demande déposée par le Président Laurent Gbagbo, ce dernier n’a pas pu obtenir son passeport ordinaire.

Arrivés ce mardi 25 août 2020 à l’Ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles aux fins du retrait du passeport, « il nous a été indiqué que si la demande de passeport avait bien été transmise aux autorités ivoiriennes en Côte d’Ivoire, ces dernières n’y avaient, pour l’instant, donné aucune suite » , a déclaré Habiba TOURE et de poursuivre : « Nous avons donc le regret de constater que Monsieur Alassane Ouattara refuse de faire délivrer un passeport ordinaire au Président Laurent Gbagbo dans le seul but de l’empêcher de rentrer en Côte d’Ivoire, et cela à des fins électoralistes » .

« A Bruxelles, le 25 août 2020

A la suite de la demande de passeport ordinaire déposée par le Président Laurent Gbagbo, nous nous sommes rendus ce jour à l’Ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles aux fins du retrait du passeport.

Cependant, il nous a été indiqué que si la demande de passeport avait bien été transmise aux autorités ivoiriennes en Côte d’Ivoire, ces dernières n’y avaient, pour l’instant, donné aucune suite.

Nous avons donc le regret de constater que Monsieur Alassane Ouattara refuse de faire délivrer un passeport ordinaire au Président Laurent Gbagbo dans le seul but de l’empêcher de rentrer en Côte d’Ivoire, et cela à des fins électoralistes.

Il convient de rappeler que si le Président Laurent Gbagbo avait soumis à la Cour Pénale Internationale une demande de levée des conditions, c’est parce qu’il entendait pleinement participer à la réconciliation nationale qui est un impératif en Côte d’Ivoire.

Alors que la réconciliation nationale n’est jamais intervenue en Côte d’Ivoire, et constitue pourtant une nécessité ;

Alors que la Côte d’Ivoire semble inéluctablement s’enfoncer dans une crise préélectorale du fait de la logique exclusionniste de Monsieur Alassane Ouattara ;

Être réduit à s’opposer à la remise d’un passeport ordinaire, acte pourtant anodin dans toute véritable démocratie, met en évidence la régression de la Côte d’Ivoire dans les libertés publiques fondamentales auxquelles devraient avoir droit tout ressortissant ivoirien.

Le Président Laurent Gbagbo n’entend pas renoncer à son combat politique qui est d’agir pour les libertés.

Habiba TOURE
Avocat Personnel du Président Laurent GBAGBO »

Soyez le premier à commenter sur "Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara refuse de faire délivrer un passeport ordinaire à Laurent Gbagbo, selon son avocat"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

4 × 4 =