Défaut de signature des messages publicitaires : une violation des textes règlementant la publicité au Burkina Faso

 

Le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) rappelle aux responsables des entreprises de publicité, que conformément à l’article 17 de la loi n0080-2015/CNT portant règlementation de la publicité au Burkina Faso « Tout message publicitaire doit comporter la signature de l’agence créatrice ».

En effet, le CSC constate que des messages publicitaires diffusés sur des panneaux d’affichage, dans les médias audiovisuels, la presse écrite et en ligne ne comportent pas la signature de l’agence créatrice. Le défaut de signature des messages publicitaires constitue une violation des textes règlementant la publicité au Burkina Faso.

Par conséquent, le CSC appelle les promoteurs des entreprises de publicité et des médias au strict respect des dispositions des textes en vigueur relatives à la signature obligatoire des messages publicitaires.
Tout contrevenant se verra appliquer les sanctions prévues en la matière.

Ouagadougou, le 4 Septembre 2020

Signé Me S. Mathias Tankoano, Président du CSC

Soyez le premier à commenter sur "Défaut de signature des messages publicitaires : une violation des textes règlementant la publicité au Burkina Faso"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

16 − 3 =