Appel à projet « EcoMédias 2021 » : Faso-actu.net occupe la première place et repart avec une somme de cinq (05) millions FCFA

 

Ce jeudi 21 avril 2022, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso a tenu une cérémonie de remise de chèques aux lauréats de la 2e édition de l’appel à projet « EcoMédias 2021 ». Au total huit (08) médias publics et privés ont été primés.

« EcoMédias » est un projet mis en place par la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso dans le but d’accompagner les médias dans les productions dédiées à l’économie et au secteur privé.

EcoMédias 2e édition a été lancée le 25 mars 2021. 19 dossiers ont été reçus dont 16 dossiers provenant de Ouagadougou, un de Koupéla, un de Ouahigouya et un de Bobo-Dioulasso. 17 dossiers ont été présélectionnés et ont reçu une formation pour le montage de projets. Après un examen des dossiers, 8 projets provenant de la radio, de la presse écrite et de la presse en ligne ont été jugés recevables et ont reçu chacun un chèque de cinq (05) millions FCFA pour la réalisation de leur projet. Il s’agit de la Radio de la solidarité de Ouahigouya, Radio Dauphin de Koupéla, le Pays, l’Express du Faso, Sidwaya, Faso-actu.net, Lefaso.net et Toute-Info.

La ministre de la Communication, de la culture, des arts et du tourisme, Valérie Kaboré a remercié la Chambre de Commerce « qui a pensé à mettre un budget à la disposition des organes de presse sous forme de compétition pour leur permettre d’avoir des ressources et faire des productions de qualité. EcoMédias, c’est un concept de productions sur les thématiques économiques. Je pense que c’est un concept qui allie, qui crée une relation entre l’économie et les médias. Cela leur permet d’avoir des sujets pertinents », a laissé entendre la ministre puis d’ajouter : « La multiplicité et la diversité des organes de presse, qu’ils soient publics ou privés, de type audiovisuel, presse écrite ou en ligne, est le signe du dynamisme de ce secteur dans un contexte pas toujours favorable. C’est pourquoi, la contribution de la Chambre de Commerce et d’Industrie vient à point nommé pour renforcer les capacités financières de nos médias ».

Elle n’a pas manqué de lancer un appel aux médias à s’approprier de ce projet. « Nous allons communiquer d’avantage à l’endroit de la presse, pour leur montrer l’intérêt pour eux de participer à cette sélection qui ne fait que leur donner du travail et des ressources. Aujourd’hui, la ressource financière est rare et avoir une institution qui met 50 millions FCFA à votre disposition, cela devra être une motivation supplémentaire pour produire. J’invite l’ensemble de la presse à se rapprocher de la chambre de commerce pour découvrir davantage EcoMédias parce que c’est un partenaire gagnant-gagnant entre la presse et cette institution qui accompagne le développement de la presse privée et étatique », a-t-elle confié.

C’est dans le but d’avoir un partenariat et aider la presse que le projet EcoMédias est né, selon le Vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, Mamadi Sanoh. « Il n’est pas question pour nous de donner de l’argent à des partenaires gratuitement. Nous avons voulu qu’il y ait cette excellence d’abord. Cette excellence, c’est la production. Nous avons lancé ce prix qui donne des résultats aujourd’hui que nous constatons, qui doivent permettre en principe à la presse de s’améliorer du point de vue production et d’améliorer leur environnement si possible. Cette année, nous avons décidé d’aller à 50 millions FCFA. S’il y a de l’engouement et que les productions méritent d’aller au-delà des 50 millions dans les années qui viennent, nous n’hésiterons pas », a-t-il indiqué. Il n’a pas manqué de féliciter la presse pour leur participation au développement du pays. « Le monde des affaires a besoin de la presse pour faire connaitre les difficultés que nous connaissons ainsi que les succès. Aussi, la presse fait partie du monde des affaires », a-t-il renchéri.

Pour un des lauréats, Abdoul Karim Savadogo, directeur de la radio solidarité de Ouahigouya, « c’est un sentiment de joie. Au Nord, c’est la seule radio qui a compéti et on a eu le prix. Cela va nous aider, nous motiver, et les journalistes seront fiers de ce qu’ils sont en train de faire », a-t-il fait savoir. Leur projet intitulé « 52 minutes de business » est un programme radiophonique qui s’adressera à la jeunesse et aux producteurs afin de valoriser leurs produits agricoles.

En rappel, pour accompagner les productions médiatiques, un budget de 50 millions FCFA a été alloué par la Chambre de commerce et d’industrie. Le comité technique de sélection chargé de l’analyse et la sélection des dossiers a félicité les lauréats et encouragé la presse à plus d’engouement pour les prochaines éditions. La troisième édition sera lancée dans le mois de juin 2022.

 

Soyez le premier à commenter sur "Appel à projet « EcoMédias 2021 » : Faso-actu.net occupe la première place et repart avec une somme de cinq (05) millions FCFA"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

5 × 2 =