Corrections des injustices dans l’administration publique : Bientôt la restitution des salaires suspendus

 

Dans l’après-midi du mardi 19 juillet 2022, le ministre de la santé et de l’hygiène publique en compagnie du ministre de la fonction publique, le ministre des ressources animales, a animé une conférence publique à Ouagadougou. Il s’est agi au cours de ce point de presse, de faire part des nouvelles décisions en lien avec le dialogue social dans les ministères de la santé et des ressources animales.

Après plusieurs séances de rencontres avec les partenaires sociaux, des décisions importantes ont été prises pour permettre l’avancement des services de santé qui étaient confrontés à quelques difficultés. Ces différentes rencontres ont permis d’avoir des décisions qui visent à améliorer le cadre de travail des agents et de corriger certaines injustices.

Le ministre de la santé a ainsi annoncé l’ouverture pour cette session 2022, du concours professionnel pour les agents de santé suspendus pendant des années. Sont concernés par ces concours, « les attachés de santé, les infirmiers diplômés d’Etat, des sages-femmes d’Etat, des conseillers d’élevage et de santé animale ». Les attachés de santé seront reclassés dans la catégorie A1. « Il va s’agir d’un examen professionnel avec des conditions très souples qui vont permettre aux attachés de santé de rester dans leur poste de travail. Il y aura une composante théorique de trois mois beaucoup plus axés sur des aspects liés au management et la majeure partie va être consacrée aux activités pratiques quotidiennes qu’ils réalisent », a fait savoir le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Robert Kargougou. Ces agents vont bénéficier des indemnités mais aussi d’une bonification et d’un échelon lorsqu’ils seront reclassés.

Les fonctionnaires de l’Etat sanctionnés pour faits de grève, seront restaurés dans leurs droits à travers « le rétablissement des décorations retirées et la restitution des sommes retenues », a annoncé le ministre de la santé. Seront concernés par cette restitution, les travailleurs dont leurs salaires ont été indûment coupés et suspendus depuis 2016 à nos jours. «  Tout est fin prêt pour permettre aux agents qui sont concernés de rentrer en possession de leur dû », a rassuré le ministre de la fonction publique.

Certains travailleurs dans les zones à défis sécuritaires, ont été sanctionnés pour désertion de poste et pour le ministre, « les travailleurs des zones à fort défis sécuritaires dont les salaires ont été suspendus pour abandon de postes seront remboursés et les précomptes aussi seront arrêtés », a-t-il laissé entendre. « En attendant de trouver d’autres moyens de désintéressement à l’ensemble de ces agents qui sont sur ces zones de braises, il ne faut pas les mettre dans une situation inexpliquée et inacceptable d’où la décision de rembourser également non seulement les trop précomptés et les suspensions de salaires, s’il y a lieu », a expliqué Bassolma Bazié.

Quant aux contractuels dans les districts sanitaires, ils seront déclarés à la caisse afin de régulariser leurs situations ainsi que l’apurement du passif des primes de motivation au niveau du centre national de transfusion sanguine (CNTS). L’ensemble des agents de la fonction publique se trouvant dans des zones où les centres ont été fermés, seront cartographiés par les différents ministères.  « Il y a des écoles, des centres de santé qui sont dans des zones sécurisées mais on est en manque de ressources humaines », a fait comprendre Bassolma Bazié.

« Le gouvernement s’engage à maintenir le dialogue avec l’ensemble des partenaires sociaux pour qu’ensemble, les solutions consensuelles puissent être trouvées pour l’amélioration des conditions de vie et de travail », a rappelé le ministre de la santé.

 

Soyez le premier à commenter sur "Corrections des injustices dans l’administration publique : Bientôt la restitution des salaires suspendus"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

8 − 2 =