Santé : Découvrons les bienfaits des lianes sauvages

 

Weda en mooré, zaban en dioula, les lianes sauvages sont des fruits retrouvés dans les savanes africaines. Ce fruit est une coque globuleuse de couleur jaune orangée lorsqu’il est mûre contenant des graines enrobées de pulpe jaune orangée très moelleuse, juteuse, acidulée et sucrée. Il est retrouvé sur le marché dans le mois de mai à août.

Les lianes sauvages riches en eau contiennent des phénoliques, de la protovitamine (vitamine A), des vitamines C, B1, B2, B3 ou PP, B6 et K. Ses fibres sont composées de pectines et de cellulose. La liane sauvage a un apport énergétique pour la santé grâce aux glucides. Elle a une faible teneur en protéines et en matières grasses.

Ce fruit a des bienfaits importants pour la santé. Les vitamines, les fibres et les composés phénoliques jouent un rôle protecteur pour la santé. La consommation élevée de ce fruit, selon des études, réduirait le risque de développer une maladie cardiovasculaire, le cancer et d’autres maladies. En effet, la béta-carotène retarde la maladie de l’œil provoquée par une atteinte de la zone centrale de la rétine (dégénérescence maculaire). Elle diminue l’incidence de la cataracte et le risque du glaucome qui est une maladie de  l’œil responsable de lésions de nerf optique entrainant une déficience visuelle à savoir la cécité.

La vitamine C lutte contre les radicaux libres qui nuisent les cellules saines causant une oxydation des tissus comme le vieillissement cellulaire, le cancer ou les maladies cardiovasculaires. La vitamine C améliore les défenses immunitaires. Contenue dans le plasma et les globules blancs, la vitamine C aide à combattre les agents pathogènes qui pénètrent dans notre organisme. Elle permet l’assimilation du fer non héminique des aliments d’origine végétale.

Quant à la vitamine K, elle contribue à la santé des os. Ce fruit a des effets dans la prévention et le soulagement des problèmes de constipation chronique par la haute teneur en eau et en fibres.

Les graines de lianes sauvages se dégustent en ajoutant du sucre ou du sel ou de la cendre pour réduire l’acidité. La liane sauvage est aussi consommée en jus lorsque ses graines sont macérées ou délayées dans de l’eau. Ce jus est utilisé dans la préparation de sirop, de la confiture ou de vin. Ces graines peuvent être séchées dans un endroit frais et sec. L’intérieur de la coque renferme une couverture superficielle qui peut être consommée.

Pour bénéficier des bienfaits de ce fruit, il faut le consommer frais (nature ou en jus). En médecine, les racines de cette espèce sont utilisées dans les soins de la stérilité féminine et la macération des feuilles permet de lutter contre les vomissements et les maux de ventre, le latex contre la toux et la tuberculose.

 

Soyez le premier à commenter sur "Santé : Découvrons les bienfaits des lianes sauvages"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

12 − 10 =