Economie informelle : les postes vacants au bureau exécutif du Conseil ont été immédiatement occupés

 

Certains membres du bureau exécutif du Conseil national de l’économie informelle ont démissionné. Et pour permettre à ce bureau de poursuivre l’accomplissement de ses missions, les postes vacants ont été immédiatement occupés. A cette occasion, le président du conseil était face à la presse ce jeudi 04 novembre 2021 à Ouagadougou.

A l’issue de l’Assemblée extraordinaire du Conseil national de l’économie informelle du Burkina Faso (CNEI-BF) qui s’est tenue dans la matinée de ce jeudi, le bureau exécutif a trouvé des membres pour occuper les postes vacants en son sein.

Selon le président du Conseil national de l’économie informelle du Burkina Faso (CNEI-BF), Salifou Nikièma, cette structure regroupe plus de 1000 associations. Alors la rencontre de ce matin a connu la présence de tous les présidents régionaux, provinciaux et certains partenaires. L’objectif général est d’aider le CNEI-BF à fonctionner en prenant des décisions dans des domaines qui lui sont reconnus. Il s’agit entre autres, d’évaluer les actions du Bureau exécutif national, d’où l’occupation rapide des postes vacants.

Pour le président, cette réorganisation du bureau exécutif va permettre de trouver une équipe dynamique et consensuelle pour conduire les acteurs de l’économie informelle vers le formel. Vu la situation sécuritaire préoccupante au Burkina Faso, monsieur Nikièma trouve qu’il est plus que nécessaire pour tous ces acteurs, de s’organiser et de travailler ensemble pour lutter contre l’extrémisme violent, afin que la paix revienne au Burkina Faso.

Il faut noter que le bureau exécutif compte 41 membres et entend se mettre à la tâche pour relever les défis auxquels il sera confronté. En rappel, le CNEI-BF a pour objectif principal d’assurer la représentation des organisations professionnelles de l’économie informelle et leur pleine participation aux processus de prise de décision.

 

Soyez le premier à commenter sur "Economie informelle : les postes vacants au bureau exécutif du Conseil ont été immédiatement occupés"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

11 + six =