Allégations de tueries opérées sur des populations civiles : des investigations en cours

 

Ces derniers jours, des allégations de tueries opérées sur des populations civiles suite au passage d’un convoi sécurisé par des unités militaires dans la région de l’Est sont relayées sur les réseaux sociaux. Selon ces allégations, plusieurs personnes auraient ainsi été tuées.

Le Gouvernement exprime sa compassion aux familles et aux proches des victimes. Il informe l’opinion nationale et internationale que des investigations ont été engagées pour non seulement établir la réalité des faits, mais aussi, situer les responsabilités le cas échéant.

Le Gouvernement réaffirme son attachement au respect de la personne humaine et au droit à la vie. Il souligne avec force que le respect des Droits humains est l’un des piliers majeurs de l’action des Forces burkinabè engagées dans la lutte contre le terrorisme. A ce titre une batterie de mesures a été mise en place pour encadrer les opérations cinétiques sur le terrain. Parmi ces mesures figurent la formation initiale et continue des personnels des forces armées en matière de Droits humains et l’opérationnalisation de cellules prévôtales au sein des unités de combat.

Le Gouvernement rassure que toute la chaine de commandement est sensibilisée aux questions liées au Droit International Humanitaire et que tous les chefs militaires ont été instruits d’accorder une attention particulière au respect des textes et des consignes en la matière.

Peut être une image de texte

 

Soyez le premier à commenter sur "Allégations de tueries opérées sur des populations civiles : des investigations en cours"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

8 + deux =