Donald Trump élu président des Etats-Unis, l’Afrique pas du tout rassuré

Donald Trump devient le 45 eme président des Etats unis d’amérique. Le candidat républicain l’a remporté devant son challenger Hilary Clinton au terme d’une campagne harassante et plein de rebondissements. En afrique cette victoire n’est pas véritablement enthousiasmante.

L’homme d’affaire de 70, l’américain Tump a réussit son pari celui d’installer ses baluchons à la maison blanche. Il a remporté hier les élections présidentielles malgré  l’avalanche de critiques et d’appels émanant de son propre camp à se retirer de la course.

Personnage atypique et sans une réelle expérience politique, Trump à l’intention d’imposer sa marque pour ces prochaines dernières années à l’Amérique et au monde. Il pense notamment enterrer la réforme de santé du président sortant, l’accord de Paris sur le climat, et être “le plus grand faiseur d’emplois que Dieu ait jamais créé”. Il promet aussi de rendre “ sa grandeur à l’Amérique”, grâce à sa personnalité, ses talents de négociateur et son sens des affaires.

Les africains, eux  ne sont pas tout à fait confiants devant ce nouveau président dont l’égocentrisme semble dépasser les limites et dont les frasques et la propension au populisme pourrait contribuer à dégrader les relations  très peu étroites que le plus puissant Etat du monde entretien avec les autres pays.

 

Soyez le premier à commenter sur "Donald Trump élu président des Etats-Unis, l’Afrique pas du tout rassuré"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

11 + seize =