Burkina : Un collectif lance son soutien au Mali depuis Ouaga

 

Le Collectif des organisations de la société civile pour le Sahel (COSC) a organisé une conférence de presse dans la matinée de ce mercredi 07 septembre 2022 à Ouagadougou. Cette rencontre avec la presse a donné l’occasion aux conférenciers de marquer leur soutien au peuple malien.

Le Collectif des organisations de la société civile pour le Sahel a manifesté sa solidarité aux autorités maliennes, mercredi. Ce, parce qu’il estime que le Mali est sur le bon chemin de libération du continent africain de l’impérialisme, et a besoin d’accompagnement. C’est pourquoi, il condamne “sans réserve” la lenteur du conseil de sécurité des Nations Unies, à répondre à la demande du Mali de la tenue d’une réunion d’urgence introduite par les autorités maliennes.

« Nous condamnons également les manœuvres de la présidence de l’Union Africaine qui n’a de sagesse que lorsque les intérêts et l’image de la France sont menacés », a soutenu le porte-parole du collectif, Larba Israël Lompo. En cas de rejet de cette session, les conférenciers du jour souhaitent que le Mali rende publiques les preuves de complicité entre Barkhane et les groupes armées terroristes.

« Nous lançons un appel vibrant depuis la capitale burkinabè, à tous les africains et aux vrais amis de l’Afrique, à faire corps avec les autorités maliennes pour exiger la tenue sans délai de la réunion d’urgence demandée par elles au Conseil de sécurité de l’ONU», a lancé Larba Israël Lompo. Lors de cette conférence de presse, le collectif des organisations de la société civile pour le Sahel a présenté un coq mort peint aux couleurs du drapeau français. Ce, en traduction  de la chute de l’emblème de la Nation française, selon Larba Israël Lompo.

 

Soyez le premier à commenter sur "Burkina : Un collectif lance son soutien au Mali depuis Ouaga"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

19 − 13 =