Coopération bilatérale : l’Ambassadeur du Royaume d’Espagne en fin de mission chez la Cheffe de la diplomatie burkinabè

 

(Ouagadougou, le 20 novembre 2023). S.E Mme le ministre des Affaires étrangères de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur a reçu ce 20 novembre S.E M l’ambassadeur du Royaume d’Espagne auprès du Burkina Faso avec résidence à Bamako.
S. EM José Hornero GOMEZ en fin de mission, est venu faire ses adieux à S.E Mme Olivia ROUAMBA. Les deux personnalités accompagnées de leurs proches collaborateurs ont passé en revue la coopération entre les deux pays.

Le diplomate espagnol rassure que son pays continuera sa coopération avec le Burkina Faso, un pays dont il salue la résilience dans un contexte difficile.

« Le Burkina Faso est un pays extrêmement résilient. J’ai vu comment le Burkina Faso a passé une situation très difficile, compliquée, et pourtant la coopération bilatérale continue, la bienveillance et l’hospitalité des Burkinabè continue de se manifester. Je vous félicite pour cette résilience et l’Espagne va continuer à travailler selon les priorités établies par le Burkina Faso. Grace à notre conversation, j’ai maintenant une impression plus précise de la situation au Burkina Faso », a indiqué le diplomate espagnol.

La cheffe de la diplomatie burkinabè a au nom du chef de l’Etat le Capitaine Ibrahim TRAORE, salué l’Ambassadeur en fin de mission pour les soutiens multiformes que son pays a apportés au Burkina Faso, notamment dans les domaines de l’agriculture et de l’énergie.

Elle a traduit également sa gratitude à S.E.M GOMEZ pour ce que l’Espagne a fait pour le Burkina Faso dans le cadre multilatéral avec l’Union Européenne, tout en invitant ce pays à être le porte-voix du Burkina Faso en donnant la vraie information sur la situation de notre pays au niveau de l’UE.

La cheffe de la diplomatie burkinabè a clairement indiqué que le Burkina Faso est résolument engagé, pour une coopération mutuellement gagnante et dans le respect de sa souveraineté. Elle lui a présenté le contenu du Plan d’Actions pour la stabilisation et de Développement, notamment les 4 piliers que sont la lutte contre le terrorisme, la réponse à la crise humanitaire, la refondation de l’Etat et la réconciliation nationale.

Elle souhaite que la suite de la coopération bilatérale entre le Burkina Faso et le Royaume d’Espagne soit en phase avec ce plan sur la base duquel travail les autorités de la Transition.

DCRP/MAECR-BE

Soyez le premier à commenter sur "Coopération bilatérale : l’Ambassadeur du Royaume d’Espagne en fin de mission chez la Cheffe de la diplomatie burkinabè"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-sept + 10 =