Entrepreneuriat : Le cabinet Aldjouudy voit le jour

 

Il s’est tenu à Ouagadougou, dans l’après-midi du samedi 06 mai 2023, la cérémonie du lancement officiel du cabinet d’audit-conseil et multi service Aldjouudy. Sise dans le quartier Patte d’oie de la capitale, la nouvelle structure intervient dans l’audit fiscal, l’audit comptable, l’audit institutionnel, en assistance comptable et fiscale, en formation…

C’est par une lecture de Coran qu’a débuté la cérémonie à proprement dite. Ce, afin de demander à Allah de bénir l’activité et de mettre la baracka. Le cabinet d’audit-conseil et multi service Aldjouudy est une initiative de Alassane Zoundi, née dans l’effet d’assainir les anomalies liées à la comptabilité. La cérémonie d’ouverture du cabinet a connu la participation de bon nombre de personnes dont les amis proches de l’initiateur. C’est un cabinet d’assistance qui crée la différence par rapport aux autres par son appui conseil à la finance islamique. « Nous souhaitons que les gens comprennent notre rôle et viennent envers nous afin que nous puissions les accompagner dans les meilleures conditions », a soutenu le Directeur, Alassane Zoundi.

Assane Koussoubé est consultant intervenant dans le domaine du management des risques dans l’entreprise d’audit. A l’en croire, cette initiative est une bonne opportunité pour les populations, de profiter des services de cette nouvelle entreprise. « Quand les jeunes finissent leur formation à l’université, il est souvent difficile d’avoir du boulot. Et lui, il crée cette entreprise à sa sortie d’étude. C’est une chose à saluer. Cela est un plus pour le Burkina en général et pour les entreprises en particulier », a confié Assane Koussoubé. Les services proposés par l’entreprise aideront beaucoup de personnes à assainir leur gestion et à réduire leurs pertes afin de prospérer.

Il faut noter que le cabinet intervenant également dans l’audit institutionnel, fait de la consultation en termes de finance islamique et internationale. Le terme “finance islamique“ recouvre l’ensemble des transactions et produits financiers conformes aux principes de la loi coranique, qui supposent l’interdiction de l’intérêt, de l’incertitude, de la spéculation, l’interdiction d’investir dans des secteurs considérés comme illicites (alcool, tabac, paris sur les jeux, etc.), ainsi que le respect du principe de partage des pertes et des profits. C’est en cela que le cabinet marque sa pertinence en aidant les personnes morales comme physiques à s’en servir à travers des conseils et des suivis.

Soyez le premier à commenter sur "Entrepreneuriat : Le cabinet Aldjouudy voit le jour"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

vingt + quatre =