Festival des friandises : La deuxième édition lancée

 

La deuxième édition du festival des friandises a ouvert ses portes dans l’après-midi du vendredi 17 mars 2023 au terrain stade de France sis à Dagnoen. Ce festival destiné aux enfants et aux amoureux des friandises, se tiendra sur trois jours.

Pour Barthélémy Tenkodogo, secrétaire général du mouvement endogène, « ce festival a pour thème, la sensibilisation des enfants mais surtout des parents. Où il y a les enfants, il y a la vie et si nous ne pouvons pas protéger ces enfants, ça devient difficile pour le développement », a-t-il indiqué. Ce festival a eu le soutien du mouvement endogène car c’est une belle initiative, vu le phénomène répandu de la disparition des enfants. « Si des jeunes se sont mis ensemble pour sensibiliser le peuple Burkinabè alors c’est une initiative que nous ne pouvons pas hésiter à accompagner », a confié monsieur Tenkodogo.

« Sur les réseaux sociaux, chaque jour on parle de disparition d’enfants. Étant mère, on est concerné. Nous pleurons la disparition de nos enfants, nous pleurons la fuite de nos enfants. La situation est vraiment alarmante », a laissé entendre Rokia Ouédraogo, présidente de la cérémonie. Elle n’a pas manqué d’encourager ces jeunes à continuer dans cette initiative et à travailler davantage.

Pour Haoua Nadinga, marraine de la deuxième édition, « tout ce qui attrait à l’enfant, je m’engage automatiquement. Je suis mère, j’ai été enfant, le monde tourne autour des enfants. Si nous arrivons à vraiment être complices des enfants, on arrive à passer des messages, à les conseiller. Il faut tout temps faire des enfants nos amis. Là, ils ne nous cachent rien et vraiment quand la communication entre parents et enfants passe, les autres ne peuvent pas s’immiscer. Les enfants ne peuvent pas prendre de décisions sans au préalable, parler aux mamans. Voilà pourquoi, je m’engage », a-t-elle fait comprendre.

Durant les trois jours, trois grandes activités sont prévues à savoir la rue marchande, les jeux de kermesse, l’animation podium avec des prestations d’artistes, des sketchs de sensibilisation, la  compétition “miss friandises” destinée aux jeunes filles et le concours de poésie.

Pour le promoteur, Frédéric Tianhoun, « cette année, on n’a pas trop maximisé sur les friandises made in Burkina. On a laissé la latitude à tous ceux qui veulent vendre des friandises de venir vendre. Dans nos prochaines éditions, nous allons essayer de voir cette aspect ». Les enfants et leurs parents sont tous conviés à ce festival. « L’idéal, c’est que les enfants viennent avec les parents. La sensibilisation n’est pas seulement pour les enfants, c’est également pour les parents », a-t-il fait savoir.

Chaque jour, dans les médias, les réseaux sociaux, on parle de vols, de fugues d’enfants. Nous en tant que promoteur culturel, on s’est demandé comment apporter notre pierre à la lutte contre ce phénomène. Et vu notre festival qui est destiné aux enfants, les premiers concernés par ce phénomène, nous avons décidé de prendre ce thème pour davantage sensibiliser et les enfants et les parents sur ce phénomène d’où le thème vols et fugues des enfants : les responsabilités des parents et des acteurs de l’éducation », a expliqué le promoteur sur le choix du thème.

Le festival se tiendra du 17 au 19 mars 2023 avec 500F CFA comme prix d’entrée.

Soyez le premier à commenter sur "Festival des friandises : La deuxième édition lancée"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quatorze − onze =