Fin des travaux de cadrage de la stratégie de lutte contre la corruption électorale

 

La restitution des travaux de l’atelier d’élaboration du référentiel en matière de lutte contre la corruption électorale est intervenue cet après-midi du 18 novembre 2022, à koudougou. Le groupe restreint composé à cet effet, avait la lourde tâche de proposer des documents essentiels à l’entame et au suivi du processus d’élaboration de la stratégie.

Tour à tour, la note de cadrage et le rapport de l’atelier diagnostic de lutte contre la corruption électorale au Burkina Faso ont été adoptés. Aussi, sur proposition des participants, un chronogramme de réalisation de ladite stratégie, avec un délai d’exécution de six mois a été proposé.

L’atelier a été globalement salué dans son principe et dans son contenu par l’ensemble des acteurs de la prévention, la répression et la lutte contre la corruption électorale, mais aussi par les représentants des OSC et des partis politiques.

Des mécanismes d’appropriation et de vulgarisation de cet important référentiel sont en gestation, afin de “…garantir son application effective et aboutir au défi de l’organisation d’élections libres, justes et transparentes au Burkina Faso”, a conclu M.Sy Christian I.OUATTARA, Directeur de Cabinet de l’ASCE-LC, représentant le Contrôleur Général d’État, Président du présent cadre de réflexion.

DCP/ASCE-LC

Soyez le premier à commenter sur "Fin des travaux de cadrage de la stratégie de lutte contre la corruption électorale"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix + 3 =