Lutte contre le trafic de stupéfiants : Cinq présumés malfrats mis aux arrêts par la Police Nationale à Ouagadougou.

 

La Police Nationale, dans sa mission régalienne de protection des personnes et des biens, vient de mettre un terme aux activités d’un réseau de présumés trafiquants de stupéfiants dans la ville de Ouagadougou.

Au nombre de cinq (05) dont l’âge est compris entre 22 et 27 ans, ces individus s’étaient spécialisés dans la vente et la consommation de stupéfiants (cannabis) dans la capitale.

Leur mode opératoire consistait à faire venir les plaquettes de cannabis de certains pays voisins via les transporteurs ou, souvent, par eux-mêmes avec leurs moyens de locomotion.

Une fois à Ouagadougou, ils utilisaient plusieurs procédés pour écouler leur produit. Ils faisaient appel à leurs clients ayant au préalable commandé la marchandise de passer récupérer leur commande et les rendez-vous étaient fixés dans un lieu hors de vue des populations.

Il arrivait également qu’ils se chargent de ravitailler des consommateurs dans des kiosques de débits de boissons qu’ils ont installés eux-mêmes dans le but de camoufler leur activité illicite.

Enfin, par le biais de « ghettos » de vente et de consommation de drogue qu’ils ont mis en place, ils procédaient à la livraison de leur marchandise à des petits vendeurs et consommateurs à travers des appels téléphoniques.

Grâce à la collaboration de la population, les investigations menées par l’Unité Anti-Drogue (UAD) de Ouagadougou ont permis de démanteler le gang et de saisir plusieurs objets, notamment 11,418 Kg de cannabis, un pistolet automatique, un véhicule, des motos, des téléphones portables et du numéraire.

La Police Nationale réitère encore une fois ses remerciements aux populations qui ont contribué à l’atteinte de ces résultats. Par ailleurs, elle les invite à s’investir davantage aux côtés des forces de sécurité dans la lutte contre le trafic de stupéfiants tout en dénonçant les cas suspects aux numéros verts mis à leur disposition que sont les 17, 16 et 1010.

La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !

Soyez le premier à commenter sur "Lutte contre le trafic de stupéfiants : Cinq présumés malfrats mis aux arrêts par la Police Nationale à Ouagadougou."

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

16 + trois =