Fonction publique : Les élèves de l’ENAM désormais outillés en matière de sécurité sociale


Le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale a organisé, dans l’après-midi de ce mercredi 06 juillet 2022 à Ouagadougou, une conférence publique sur la sécurité sociale des agents publics. Cette conférence rentre en ligne de mire de la commémoration de la journée des Nations Unies pour la Fonction Publique. Il s’agit de faire de la sensibilisation autour du mécanisme de protection qui existe pour le salarié au sein de l’administration publique.

Faire en sorte que les travailleurs puissent connaître leur droit, c’est entre autres, la raison de la tenue de la conférence publique du jour. Elle a été animée par une communication et des débats ouverts aux questions-réponses avec les élèves de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM).

Le thème de la conférence est : « Sécurité sociale des agents publics : les préventions et réparations ». Selon le Directeur général de la fonction publique, Marcel Ouédraogo, ce thème a été retenu parce que la protection du travailleur est essentielle mais beaucoup de travailleurs ignorent. « Il y a beaucoup de gens qui sont victimes d’accident ou de maladie éligibles au dédommagement par la Caisse de sécurité sociale mais par ignorance, ils ne se présentent pas. Donc ils souffrent seuls sans assistance », a-t-il fait savoir.

François d’Assise Ouattara est le chef de service de risque professionnel de la CARFO, la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires. C’est lui qui s’est chargé de faire la communication portée, entre autres, sur les actions et les missions de la CARFO. En effet, une partie de sa communication a concerné la prévention des risques professionnels. A l’en croire, la prévention de ces risques est une obligation des employeurs. « Il s’agit de prendre des dispositions dans les administrations pour éviter la survenue des risques professionnels ou alors amoindrir ces risques lorsqu’ils se réalisent. Les risques professionnels se trouvent dans deux grands champs : les accidents et les maladies», a soutenu François d’Assise Ouattara. Pour lui, le lieu choisi (ENAM) pour cette conférence n’est pas anodin. Cela s’explique par le fait que les élèves de l’ENAM sont des fonctionnaires et vont occuper des administrations. C’est pourquoi, le communicateur a expliqué que ces élèves sont des ambassadeurs car après leur formation, ils seront déployés sur le territoire national. Il est donc bon, d’après monsieur Ouattara, qu’ils aient un certain nombre d’informations qui vont les guider dans leur comportement et leur permettre d’aider leurs collègues qui ne sont pas venus à la conférence.

Les élèves de l’ENAM sont désormais outillés en matière de sécurité sociale. Cela leur permettra de jouir de leur droit en tant que travailleur du secteur public.

Soyez le premier à commenter sur "Fonction publique : Les élèves de l’ENAM désormais outillés en matière de sécurité sociale"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-neuf + huit =