Sortie discographique : l’artiste Rodi révèle “Kom-Biiba”

 

L’artiste Rodi a dédicacé son album dans la soirée du samedi 26 août 2023 à Ouagadougou. Premier du genre, cet opus riche en variété musicale est fort de six titres. « Kom-biiba », est chanté en mooré et en français dans un style varié. « Kom-biiba » en langue nationale mooré ou « Jeunesse » en français est le nom du premier trimestre album de Rodi. Passionné de la musique depuis sa tendre enfance, la dédicace de cette œuvre musicale est un rêve qui se réalise pour l’artiste.

“Kom-biiba” est le premier titre de l’album. C’est une chanson qui invite la jeunesse à l’engagement citoyen, communautaire pour un développement du Burkina Faso. Rodi est convaincu qu’une jeunesse engagée est une jeunesse qui se bat, qui sait ce dont elle a besoin et se donne pour l’atteindre.

“Duniya”, deuxième titre de l’opus dénonce les tares de la société. “Il s’agit des comportements qui nous divisent notamment le manque de pardon, l’intolérance et surtout l’argent qui divise les hommes aujourd’hui. Dans ce titre, j’invite les mélomanes à cultiver la paix et la tolérance“, a laissé entendre l’auteur.

Dans le troisième titre intitulé “Ninsaala”, l’artiste évoque la condition éphémère de l’être humain. Ninsaala signifie l’humain. L’humain, pour l’artiste, est imparfait. Et cette imperfection doit être une raison pour les uns et les autres de pardonner à son prochain.

“Moral au top” fait la promotion de l’espoir. “Peu importe ce qui arrive, l’on ne doit baisser les bras. Toujours avoir le courage de persévérer“, a soutenu l’artiste. L’espoir procure la force de vivre aux individus, même à ceux qui sont dans les cas les plus difficiles. Puisque l’on enseigne que l’espoir de gain diminue la peine, alors l’espoir est le pilier du monde. Toujours garder un fort moral, un moral solide, un moral au top.

Le cinquième titre est une collaboration avec l’artiste Deodat C. L’artiste célèbre l’amour à travers le titre “Pour la vie”. L’amour est une belle chose, et pour réussir une chose, il faut y mettre un peu d’amour. C’est pourquoi, l’artiste n’a pas manqué de faire ce clin d’œil car il chante aussi par amour.

“M’ma” est un hommage à la maman en particulier à sa mère. Il remercie les mamans pour tout le sacrifice qu’elles mènent pour l’épanouissement des enfants dans le foyers.

Jules Yaméogo, Parrain artistique de la soirée de dédicace.

“Kom-biiba” est un album riche en couleur. Il est d’inspiration tradi-moderne, reggae et du wiiré qui est une variété musicale du terroir burkinabè. “Rodi est un artiste polyvalent” a déclaré Jules Yaméogo, parrain artistique de la soirée de dédicace. Le parrain est satisfait de la soirée et content d’être aux côtés de l’artiste, son filleul Rodi. A l’en croire, c’est la qualité du chef-d’œuvre qui l’a motivé à soutenir l’artiste. “Dès qu’un artiste se présente à nous, nous regardons d’abord ce qu’il a fait. Je vois que l’artiste traite des thèmes variés, c’est de la musique pas surchargée sur une voix limpide, claire. Les instruments sont bien arrangés”, a affirmé Jules Yaméogo.

Kom-biiba, c’est la jeunesse. Et j’invite les jeunes à s’engager pour la construction de la Nation. Dans toute chose, c’est l’amour qui triomphe. Je vais continuer à aller de l’avant“, a promis l’artiste Rodi.

Rodi, artiste musicien auteur de Kom-Biiba

En plus de son talent artistique, Rodi à l’état civile W. Rodrigue Yaméogo est technicien en imagerie et en service dans la capitale Ouagadougou. Il est originaire de Koudougou et père de famille. Il faut noter que la cérémonie de dédicace a connu la participation de plusieurs personnes. En effet, après la dédicace s’en est suivi un concert qui a permis à Rodi de montrer son savoir-faire avec le micro. Très à l’aise sur une scène live, l’artiste convainc l’assistance à travers sa belle voix.

 

Mère de l’artiste

fiers de son enfant, la mère de l’artiste n’a pas voulu que l’évènement lui soit conté. Elle était donc présente samedi, au sein du lycée municipal de Tampouy pour être témoin. La maman de l’artiste souhaite que Dieu soit au contrôle de la carrière de son enfant. “Je suis contente de tout ce que Rodi accomplit. Qu’il sache se tenir et Dieu l’accompagnera dans son travail“, a conseillé la mère à son fils.

 

 

 

Soyez le premier à commenter sur "Sortie discographique : l’artiste Rodi révèle “Kom-Biiba”"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

19 − 7 =