Tenkodogo: 120 personnes distinguées pour leur ardeur au travail

 

S’est tenue à Tenkodogo ce mardi 10 décembre 2019, une cérémonie de décoration à la place de la Nation. Cette activité a aussi marqué l’inauguration du monument de la place de la Nation de Tenkodogo, chef lieu de la région du Centre-Est. A cette occasion, plusieurs personnes ont été décorées pour leur ardeur au travail et leur contribution à l’émergence du Centre-Est et aussi du Burkina Faso.

Ce sont au total 120 personnes qui ont été distinguées dans la matinée de ce mardi. En effet, ce fut la toute première activité menée à la place de la Nation de Tenkodogo, nouvellement construite. Cette cérémonie de décoration rentre en droite ligne avec la célébration de la fête nationale du 11 décembre.

Au nom du Président du Faso, le gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo, a distingué ces personnes pour leur contribution, chacun sa manière, au développement de la Nation. Les différentes médailles décernées concernaient l’ordre de l’Etalon, l’ordre du mérite, médailles d’honneur des collectivités et de l’ordre spécifique. 28 personnes ont été décorées au titre de l’ordre de l’Etalon, 52 de l’ordre du mérite, 22 ont reçu des médailles d’honneur des collectivités territoriales et 18 dans l’ordre spécifique. Toutes ces personnes ont reçu les félicitations et les encouragements du grand chancelier des ordres burkinabè, André Roch Compaoré. C’est l’exemple de Georgette Diallo/Tonbiano, restauratrice à Fada N’Gourma, une des récipiendaires. Elle a exprimé ses sentiments après avoir été décorée “chevalier de l’ordre du mérite“ chambre de commerce et d’industrie. « Je suis très émue, très contente. S’ils ont choisi de me décorer, c’est parce que j’ai beaucoup travaillé et donné le meilleur de moi-même. » Il faut noter que Georgette Diallo apprend à faire la cuisine aux enfants à travers les camps “vacance cuisine” . Pour elle, cette distinction est une invite au redoublement des efforts consentis depuis le début et c’est le moment de persévérer.

C’est aussi le cas d’un autre récipiendaire, Signongo Lamoussa Jules, qui est conseiller d’agriculture. Décoré au titre de chevalier de l’ordre, il est content de savoir que ses services sont reconnus. Cependant, il a laissé entendre qu’il aurait pu avoir cette distinction avant ce jour, « mais compte tenu de certaines situations », ce ne fut pas le cas. « On dit que la reconnaissance est un devoir. Pour ma part, je pense que je l’aurais eu depuis un certain temps mais les décorations portent souvent à connotation politique. Ce qui fait que quand vous n’êtes pas d’un certain bord, c’est difficile de pouvoir avoir cette décoration même si vous la méritez », a expliqué Lamoussa Jules.

Soyez le premier à commenter sur "Tenkodogo: 120 personnes distinguées pour leur ardeur au travail"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-huit + 15 =