Visibilité des actions du ministère de l’Enseignement supérieur : visite à l’IRSAT


Dans le cadre de l’amélioration de la visibilité des actions du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, la direction de la communication organise une caravane de presse du 08 au 12 août 2022 suivant l’axe Ouagadougou-Koudougou-Bobo-Dioulasso.

L’objectif général de cette sortie sur le terrain avec des Hommes de médias ( presse en ligne, écrite et audiovisuelle) est de renforcer la visibilité des activités des chercheurs et des universités publiques.

Il s’agira d’amener les journalistes à s’approprier des résultats de la recherche sur les sites des différents instituts du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST) et aussi à connaître les réalisations faites dans les universités, en vue de faire des reportages. C’est une opportunité pour les Hommes de médias, de voir les réalisations faites par les chercheurs d’où la visite ce lundi matin à l’Institut de recherche en sciences appliquées et technologies (IRSAT) situé à Ouagadougou.

Selon Emmanuel NANEMA, Directeur de l’IRSAT, la structure a mis au point une vaste gamme de technologies. « Nous pouvons citer entre autres, l’autocuiseur qui est le Bita-tooré en langue nationale, les foyers améliorés, une multitude de produits alimentaires de jus de fruits que nous avons pu mettre au point, et beaucoup d’outils comme les semoirs, des batteuses. À côté de tout cela, nous avons la publication des produits, ce qui fait la promotion des chercheurs, sans oublier le foyer amélioré qui est une technologie mise au point, il y a plus de vingt ans par l’IRSAT, et qui a le plus pénétré le milieu rural au Burkina Faso », a expliqué le Directeur.

Pour lui, ces différents résultats de recherche servent à soutenir le développement mais les préoccupations de l’IRSAT sont multiples. Bien vrai que le personnel est jeune et dynamique mais le manque de locaux s’impose. « C’est le seul institut du CNRST qui ne dispose pas, jusqu’à présent, d’un siège. Ce qui signifie que le problème de bureau s’impose », a-t-il expliqué puis d’ajouter qu’il y a aussi quelques difficultés financières pour le fonctionnement de la structure. « Pour l’année 2022, nous avons un budget de 58 900 000 FCFA pour le fonctionnement de l’IRSAT mais rien que les factures d’électricité nous coûtent à peu près 45 millions FCFA sans compter l’assurance d’un certain nombre de fonctions », a-t-il soutenu.

En rappel, l’IRSAT est l’un des quatre instituts du CNRST qui exercent dans quatre domaines de compétences affectés à des départements. Il s’agit notamment de l’énergie sur toutes ses formes (solaires, conventionnelles ou renouvelables), la mécanisation, les substances naturelles des produits cosmétiques essentiellement, et la technologie alimentaire.

Soyez le premier à commenter sur "Visibilité des actions du ministère de l’Enseignement supérieur : visite à l’IRSAT"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

treize − treize =