Burkina : C’est parti pour la 2e édition du Salon de l’emballage agroalimentaire en Afrique

 

Dans la matinée de ce vendredi 25 novembre 2022, s’est ouverte la deuxième édition du “Salon de l’emballage agroalimentaire en Afrique“ à Ouagadougou. Cette édition se tient sous le thème : « Emballage agroalimentaire en Afrique : esthétique énorme ». Organisé par le média sentinelle.bf et le cabinet Ice-T Investissement, l’évènement qui se tient sur deux jours, a pour objectif de contribuer au rayonnement du secteur agroalimentaire en améliorant la qualité des emballages utilisés.

Les 25 et 26 novembre 2022, l’université de l’Institut des sciences et de la technologie (IST) de Ouaga 2000 accueille l’acte 2 du Salon de l’emballage agroalimentaire en Afrique. C’est une activité qui valorise l’empaquetage des produits agroalimentaires. En effet, plusieurs sont les transformateurs qui font de bons produits mais qui à la fin, sont confrontés au problème de conditionnement. Quant on sait qu’un produit se vend surtout à travers son emballage, l’on se doit de donner les moyens pour la promotion d’un meilleur encadrement à ce niveau. C’est en cela que cette activité tire toute sa pertinence. Trois panels et une exposition animeront ces deux jours d’activités.

Abdoul Karim Bandé: Associé Directeur campus de l’université IST

L’Associé Directeur campus de l’université hôte, Abdoul Karim Bandé a salué l’organisation de cette activité et sa tenue dans le campus de IST Ouaga 2000. « Pour nous, c’est une nécessité d’associer notre image à cette activité. Nous faisons en sorte que nos apprenants vivent l’entreprise avant l’heure. Donc, avoir un salon qui déplace des professionnels à notre sein, est une opportunité pour nous. Cela permettra à nos étudiants en agroalimentaire et en logistique, de mieux apprécier la question de l’emballage », a laissé entendre Abdoul Karim Bandé. Parmi les filières à l’IST, l’on peut citer l’agroalimentaire et la logistique. Alors, cette édition vient à point nommé du fait qu’elle est une occasion pour ces étudiants, de s’enrichir en discutant avec les professionnels du domaine de l’emballage.

Boureima Bazongo, représentant du parrain Mamadi Tassambedo

Mamadi Tassambedo est le parrain de cette deuxième édition. Empêché, il s’est fait représenter par son collaborateur, Boureima Bazongo. « La question de l’emballage préoccupe plus d’un dans notre pays. Aujourd’hui, quelle que soit la qualité d’un produit, si l’emballage est mal présenté, ça n’attire pas. Toute activité qui vise à accroitre la qualité des emballages, est à soutenir », a fait savoir le représentant du parrain de cette édition, qui a ajouté qu’en tant qu’acteurs du département du commerce, ils seront toujours présents dans les activités promotrices sur la question des emballages. Il a saisi l’opportunité pour féliciter et encourager les organisateurs de cette activité qui permet de promouvoir les emballages de qualité et qui va, sans doute, renforcer la qualité des produits.

« Nous avons des produits de qualité. Cependant, la présentation fait que ces produits n’attirent pas, n’invitent pas à l’achat et sont ignorés », a constaté la porte-parole du Comité d’organisation, Victoire Sylvie Fauvel. Ce constat est l’élément motivateur du salon de l’emballage agroalimentaire en Afrique. Il s’agit de sortir des anciennes habitudes, de trouver d’autres moyens pour valoriser davantage les produits locaux. “Sentinelle.bf” et “Ice-T Investissement” avec le concours de “Visible emballage 360oet “Alecto Poda Services” ont décidé de mutualiser leurs efforts dans la promotion d’emballages décents pour tous les produits, et qui favorisent la protection des consommateurs. C’est pourquoi, un cadre d’exposition est offert aux acteurs du domaine. Cela leur permettra de partager des expériences et d’échanger sur des perspectives allant dans le sens de la valorisation des produits locaux. Une quinzaine d’exposants sont présents à l’IST Ouaga 2000 pour montrer leur savoir-faire et les produits qu’ils mettent à la disposition des Burkinabè.

Le comité d’organisation est heureux de l’engouement autour de cette deuxième édition. L’emballage fait partie du produit en vente et les meilleurs produits se doivent d’avoir de meilleurs emballages pour permettre aux consommateurs de s’assurer de la qualité des produits qu’ils achètent.

Soyez le premier à commenter sur "Burkina : C’est parti pour la 2e édition du Salon de l’emballage agroalimentaire en Afrique"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

un × cinq =