Burkina: les vecteurs aériens brûlent des terroristes qui voulaient s’attaquer à un convoi

 

Ouagadougou, 3 déc. 2023(AIB)-Plusieurs terroristes ont été calcinés ce dimanche par les vecteurs aériens de l’armée burkinabè, alors qu’ils s’apprêtaient à attaquer un convoi sur l’axe Kaya-Dori, rapportent des sources sécuritaires à l’AIB.

Les terroristes vivent mal le fait que les Forces combattantes multiplient les convois terrestres pour soulager les populations, en attendant de dégager définitivement les routes.

C’est ainsi que ce dimanche 3 décembre 2023, ces criminels ont décidé de s’attaquer à un convoi sur l’axe Kaya-Dori.

Pour ce faire, un premier groupe a quitté Pensa vers la Nationale numéro 3 et s’approchait dangereusement dudit axe.

Arrivés à Ouintokuilga, les assassins font jonction avec un autre groupe déjà sur place.

Ils prennent des forces sous des arbres et procèdent aux dernièrs réglages.

Puis soudain, un missile déchira le ciel et frappa efficacement un premier groupe de criminels assis sous un grand arbre.

Le deuxième groupe pense n’avoir pas été localisé. Ses membres se cachent sous les buissons avec leur motos et logistiques.

Dans leur sérénité, ils ne verront pas le missile qui va tomber sur leur position avec fracas.

Leurs munitions explosent dans les flammes, plusieurs d’entre eux brûlent avec leurs logistiques.

Quelques rescapés engagent une course folle. D’autres fuient avec leurs motos et ne se donnent plus la peine de remorquer leurs compères qui crient à l’aide.

Mais tous ces fuyards ne sont pas aller loin.

Des hélicoptères d’attaque venus de nulle part, vont les neutraliser jusqu’au dernier.

Ce groupe ne pourra plus troubler la quiétude des populations ni sur l’axe Kaya-Dori ni ailleurs.

Selon nos informations, les opérations se poursuivent sur tous les fronts pour recouvrir l’intégrité territoriale.

Agence d’information du Burkina

 

Soyez le premier à commenter sur "Burkina: les vecteurs aériens brûlent des terroristes qui voulaient s’attaquer à un convoi"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

18 + 14 =