Burkina: L’occupation des abords des routes sera sanctionnée à compter du 1er novembre

 

L’ occupation des abords des routes sur moins de deux mètres de part et d’autre de la chaussée, par notamment les commerces et les stationnements, sera sanctionnée à partir du 1er novembre 2023, selon le gouvernement qui veut lutter contre l’une des principales causes des accidents de circulation.

Peut être une image de texte

Soyez le premier à commenter sur "Burkina: L’occupation des abords des routes sera sanctionnée à compter du 1er novembre"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

6 + quatre =