Chemin de fer Burkina-Ghana: le ministre SORGHO échange avec l’ambassadeur de la Russie

 

Le ministre des infrastructures et du désenclavement a reçu en audience le mardi 20 février 2024, l’ambassadeur de la Fédération de Russie Alexey Saltykov . Au coeur de la rencontre le chemin de fer Ouagadougou-Accra.

La réhabilitation du chemin de fer Ghana- Burkina intéresse la Fédération de Russie. Son ambassadeur Alexey Saltykov l’a dit au ministre et veut en savoir davantage. Il a salué et remercié le ministre des infrastructures pour sa disponibilité et son engagement à offrir des infrastructures de transport de qualité à son pays.

À son tour, Adama Luc SORGHO a au nom de ses plus proches collaborateurs salué cette démarche et fournit les informations nécessaires. Mieux, il a saisi l’occasion pour présenter les les projets prioritaires d’infrastructure de transport. Il s’agit des projets ferroviaires, autoroutiers et routiers.
La présentation de ses projets dont la plupart dispose d’études de faisabilité a été faite par la directrice générale de la normalisation et des études techniques (DGNET).

Le ministre SORGHO dit être impatient de voir un acte matérialiser ce désir de la Russie. ” Le Burkina est un pays carrefour de l’Alliance des États du sahel, le chemin de fer va beaucoup soulager le réseau routier” a martelé Adama Luc SORGHO.

Avant de léver , la séance Adama Luc SORGHO a instruit ses techniciens à fournir toutes les informations utiles à la partie russe dans de plus bref délai afin que des actions concrètes puissent être engagées.

DCRP/MID

Soyez le premier à commenter sur "Chemin de fer Burkina-Ghana: le ministre SORGHO échange avec l’ambassadeur de la Russie"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

19 − 13 =