Gaoua : 5 733 cartouches de cigarettes contrefaites incinérées

 

Gaoua, (AIB)-La Brigade de recherche de gendarmerie de Gaoua a incinéré 5 733 cartouches de cigarettes contrefaites de diverses marques le samedi 30 mars 2024, a constaté l’AIB.

Au total, ce sont 5 733 cartouches de cigarettes de diverses marques qui ont été saisies par la Brigade de recherche de gendarmerie de Gaoua.

Ces cigarettes non homologuées saisies ont été incinérées, le samedi 30 mars 2024 à Gaoua.

Selon le commandant de la brigade de gendarmerie de Gaoua, l’adjudant-chef Moussa Bangré, le lundi 4 mars 2024, grâce à une source anonyme de bonne foi, la gendarmerie a reçu l’information faisant cas de marchandises d’origine douteuse dans une cour à usage d’habitation modèle ‘’célibaterium’’.

« Un transport rapide sur les lieux, suivi d’une perquisition a permis de retrouver des cartouches de cigarettes. Elles ont fait l’objet de saisie et ont été conduites dans notre service », a-t-il fait savoir.

Il ressort de l’enquête que ces produits proviendraient d’un pays où le propriétaire y vit.

« Nous n’avons pas pu mettre la main sur lui pour le moment », a indiqué l’adjudant-chef.

La valeur marchande est restée inconnue. Pour l’adjudant-chef Moussa Bangré, il est pratiquement impossible de donner la valeur marchande.

Par ailleurs, il s’est réjoui de la saisie de ces produits, qui, à son avis, une fois sur le marché, auraient porté préjudice à l’économie nationale et affecté la santé des populations. Avant d’ajouter que leur commercialisation aurait pu être une source de financement du terrorisme.

C’est pourquoi le commandant de la brigade de recherche de gendarmerie de Gaoua a une fois de plus appelé à la collaboration des populations en signalant toute situation suspecte.

Agence d’information du Burkina

Soyez le premier à commenter sur "Gaoua : 5 733 cartouches de cigarettes contrefaites incinérées"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

1 × 3 =