Sanmentenga/Interdiction de tout usage de l’eau du barrage de Korsimoro : la mesure levée

 

Kaya, 2 avril 2024(AIB)-L’interdiction qui pesait depuis mi-mars sur tout usage de l’eau du barrage de Korsimoro suite à la mort suspecte de poissons, a été levée, a annoncé mardi, le Directeur régional de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques du Centre-nord, Ragnimsom Serge Igor Birba.

Les résultats d’analyse du poisson mort et de l’eau du barrage de Korsimoro, dans le Sanmatenga, sont rassurants selon le Directeur régional de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques du Centre-nord, Ragnimsom Serge Igor Birba.

L’information a été officiellement donnée le mardi 02 avril 2024 aux corps constitués de la région lors de la traditionnelle montée des couleurs.

La mesure conservatoire de la délégation spéciale communale de Korsimoro, interdisant tout usage de l’eau du barrage et la consommation des légumes après la mort suspecte de poissons mi-mars, est levée.

C’est ce que l’on pourrait déduire de l’information portée par le directeur régional en charge des ressources halieutiques du Centre-Nord ce mardi 02 avril 2024 à Kaya.

« Il n’y a pas de difficultés majeures compromettant la santé des populations », a déclaré Ragnimsom Serge Igor Birba.

Parlant des résultats d’analyse de l’eau, des poissons morts, des aliments et de la boue, le directeur régional révèle : « Il est ressorti que le taux d’oxygène dissout dans l’eau du barrage est en deçà de la norme. 3 mg/l pour une norme de 40 mg/l. »

Il espère que cette situation sera corrigée avec l’arrivée des premières pluies. À entendre donc le directeur régional, les activités piscicoles et agricoles pourraient reprendre sans inquiétude. Il invite cependant les acteurs à se départir des pratiques interdites autour du barrage qui pourraient intoxiquer l’eau du barrage au détriment de la santé animale.

En rappel, c’est le président par intérim de la délégation spéciale de la commune de Korsimoro qui a donné l’alerte à travers un communiqué public interdisant tout usage de l’eau du barrage après un constat d’une mortalité suspecte du poisson dans des cages flottantes et des enclos.

967,5 kg de poisson, soit 2752 poissons, majoritairement des Oreochromis niloticus communément appelés carpes (2747), ont été retrouvés morts dans 2 cages et 2 enclos du barrage entre la période du 12 au 14 mars 2024.

Dès le 16 mars 2024, une investigation conjointe des services techniques compétents a permis d’émettre des hypothèses telles que l’infection du poisson par les pesticides utilisés par les producteurs maraîchers aux abords du barrage, les paramètres physico-chimiques de l’eau comme l’élévation de la température et enfin la densité des poissons par cage et par enclos.

Agence d’information du Burkina

Soyez le premier à commenter sur "Sanmentenga/Interdiction de tout usage de l’eau du barrage de Korsimoro : la mesure levée"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

8 + dix =