Journée internationale des personnes handicapées : Ces personnes souhaitent l’application de leurs droits

 

Le samedi 3 décembre 2022, s’est déroulée au ministère des affaires étrangères, la commémoration de la journée internationale des personnes handicapées (JIPH). Cette journée vise à valoriser et à promouvoir les droits des personnes handicapées dans la société.

« Des solutions transformatrices pour un développement inclusif, le rôle de l’innovation pour alimenter un monde accessible et équitable » est le thème choisi pour la commémoration de la 30e journée internationale des personnes handicapées.

Pour la ministre de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre et de la famille, Nandy Somé/Diallo, « la commémoration de la 30e journée internationale des personnes handicapées vise à la promotion du bien-être des droits des personnes handicapées et surtout renforcer la sensibilisation des personnes handicapées elles-mêmes, l’ensemble des acteurs et des partenaires pour renforcer d’avantage l’inclusion, les activités et toutes les actions qui peuvent contribuer dans la promotion des personnes handicapées dans notre pays », a-t-elle laissé entendre puis d’ajouter : « Nous allons toujours œuvrer à l’opérationnalisation des décrets qui ont été pris dans notre pays pour favoriser l’inclusion des personnes handicapées, pour promouvoir leur bien-être et leur droit dans la société et également lancer un appel pour qu’elles s’impliquent ensemble davantage elles-mêmes à la promotion de leur propre développement » .

Quant à Ousséni Badini, Directeur pays de CBM Burkina, « aujourd’hui nous célébrons au côté des organisations des personnes handicapées et du ministère en charge de l’action humanitaire, la journée internationale des personnes handicapées. C’est une journée qui est consacrée à la promotion des actions en faveur des personnes handicapées. Il y a déjà 30 ans de cela, en 1992, que les Nations Unies ont adopté des ambitions allant dans ce sens. Aujourd’hui, c’est de faire en sorte que tous ceux qui sont concernés par les questions d’inclusion, puissent aider les personnes handicapées à faire en sorte que leurs droits soient promus parce que nous disposons aujourd’hui, de nombreux instruments juridiques et réglementaires dans le sens de la promotion des droits mais sur le terrain, ces droits ne sont pas forcément effectifs », a-t-il annoncé. « Notre message est de faire en sorte qu’il y ait des dispositions pour faire en sorte que ces droits soient mis en action. C’est dans ce sens que les personnes handicapées, les organisations pourraient pleinement participer au développement de ce pays », a-t-il renchéri

Pour Issa Palenfo, Président de la fédération burkinabè des associations pour la promotion des personnes handicapées, représentant des personnes handicapées, « nous avions toujours eu des attentes qui n’ont pas été facilement satisfaites. Nous osons croire que nos attentes auront des solutions », a-t-il souhaité. Sous la révolution, les personnes handicapées avaient vu l’application de leurs droits car dans les années 86, beaucoup de mesures ont été prises pour faciliter la vie des personnes handicapées. « Nous avons travaillé à transformer toutes ces mesures sociales en droit réel pour protéger la personne handicapée dans tous les domaines comme la santé, l’éducation, la formation professionnelle et tous les autres », a-t-il fait comprendre.

De nos jours, les textes pris sur les personnes handicapées, rencontrent une difficulté dans leur mise en œuvre. L’application de ces textes reste la plus grande attente des personnes handicapées. « C’est de voir nos droits s’appliquer réellement. Tout l’arsenal juridique existe, les lois sont adoptées, personne ne s’oppose à ça, les décrets mêmes sont aussi adoptés, personne ne s’oppose à ça. Le réel problème, personne n’acceptera appliquer les droits des personnes handicapées et nous osons croire qu’avec ce nouveau régime qui nous rappelle le régime révolutionnaire, nous pensons que nos droits seront afin appliqués dans notre pays », a souhaité monsieur Palenfo.

Cette commémoration a été l’occasion de lancer la campagne dénommée « 10 jours d’actions pour l’inclusion des personnes handicapées »

Soyez le premier à commenter sur "Journée internationale des personnes handicapées : Ces personnes souhaitent l’application de leurs droits"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

2 × 3 =