La césarienne pour convenance personnelle : un risque supplémentaire de morbidité et de mortalité maternelle ?

 

Dans une publication faite sur sa page Méta (Facebook), le Pr Charlemagne Ouedraogo Gynecologue Obstetricien déconseille la pratique de la césarienne planifiée sans indication médicale.

 

lisez plutôt :

La césarienne pour convenance personnelle est une intervention chirurgicale où la femme enceinte et son médecin décident de procéder à une césarienne sans qu’il y ait de nécessité médicale immédiate. Cette pratique est parfois controversée car elle comporte des risques et des implications pour la santé maternelle.

En ce qui concerne le risque de mortalité maternelle, les études montrent généralement que la césarienne planifiée sans indication médicale comporte un risque légèrement plus élevé de complications par rapport à un accouchement par voie basse. Cependant, le risque absolu de mortalité maternelle reste faible dans les pays disposant de systèmes de santé bien développés.

Pr_Charlemagne Ouedraogo Gynecologue Obstetricien

Il est important de noter que toute intervention chirurgicale comporte des risques, y compris la césarienne, et que la décision de procéder à une césarienne doit être basée sur des critères médicaux appropriés pour garantir la sécurité de la mère et de l’enfant.

Les risques supplémentaires de mortalité maternelle liés à une césarienne pour convenance personnelle sont généralement associés aux complications potentielles de cette intervention chirurgicale. Voici quelques risques supplémentaires à prendre en compte :

1. Infections post-opératoires : Après une césarienne, il y a un risque accru d’infections au niveau de la plaie chirurgicale ou des organes internes, ce qui peut entraîner des complications graves si elles ne sont pas traitées rapidement.

2. Hémorragie : La césarienne augmente le risque d’hémorragie pendant ou après l’intervention, ce qui peut être dangereux si elle n’est pas contrôlée efficacement.

3. Thromboembolie : Les femmes subissant une césarienne ont un risque accru de développer des caillots sanguins, tels que des thromboses veineuses profondes ou des embolies pulmonaires, qui peuvent être mortels s’ils ne sont pas diagnostiqués et traités à temps.

4. Anesthésie : Comme pour toute intervention chirurgicale, l’anesthésie comporte des risques potentiels, y compris des réactions allergiques, des problèmes respiratoires ou des complications cardiaques.

5. Risques pour les futures grossesses : Une cicatrice utérine causée par une césarienne peut augmenter le risque de complications lors des grossesses ultérieures, telles que le déchirement de la cicatrice (rupture utérine) ou les placentas bas insérés.

Il est important de noter que la plupart des césariennes pour convenance personnelle se déroulent sans complications majeures. Cependant, il est essentiel que les femmes et leur équipe médicale évaluent soigneusement les risques et les avantages de cette décision pour garantir la sécurité et le bien-être de la mère et de l’enfant.

Il est recommandé aux femmes enceintes de discuter en détail avec leur médecin des avantages et des risques de la césarienne planifiée pour convenance personnelle afin de prendre une décision éclairée et d’assurer la meilleure prise en charge de leur santé et de celle de leur bébé.

Pour ma part, je déconseille la césarienne pour convenance personnelle sans raison medicale au Burkina Faso.

Pr_Charlemagne Ouedraogo
Gynecologue Obstetricien

Soyez le premier à commenter sur "La césarienne pour convenance personnelle : un risque supplémentaire de morbidité et de mortalité maternelle ?"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

5 × 3 =