Lutte contre la cybercriminalité : la brigade centrale attire l’attention des jeunes de la sous-région

 

« Depuis quelques jours, circule sur les réseaux sociaux notamment facebook, whatsApp et autres canaux de communications un message portant sur un formulaire de demande du Fonds national d’autonomisation des jeunes 2022 strictement réservé pour les étudiants et les propriétaires d’entreprises dont l’âge est compris entre 13 et 65 ans. Ce message invite tous les candidats à vérifier leur éligibilité et à s’inscrire via un lien intégré dans le message.

En effet, le président Nigérian Muhammadu Buhari a lancé le 13 octobre 2020, un programme présidentiel d’autonomisation des jeunes (P-YES) visant à créer 774 000 emplois. Ce programme qui concerne uniquement la jeunesse nigériane a pour but de la doter des outils nécessaires pour acquérir des compétences dans la création de petites entreprises. Actuellement, le formulaire dudit projet n’est plus accessible sur le site nigérian chargé du projet.

Malheureusement, des personnes de mauvaises intentions ont conçu et diffusent un lien d’un formulaire faisant état d’un projet de même nature, mais cette fois-ci ouvert à la jeunesse d’au moins six (06) pays de la sous-région.

La BCLCC invite l’ensemble de la population à se réserver de relayer ledit message et déconseille fortement de cliquer sur le lien ou de renseigner ledit formulaire au risque de compromettre ses données personnelles.

Toute personne se trouvant avoir déjà renseigné ce formulaire est invitée à passer à la brigade pour une assistance technique.

Par ailleurs des investigations sont en cours en vue d’une éventuelle identification des auteurs de ce message. »

BCLCC

 

Soyez le premier à commenter sur "Lutte contre la cybercriminalité : la brigade centrale attire l’attention des jeunes de la sous-région"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

16 + 9 =