Lutte contre l’insécurité urbaine : Un réseau de présumés malfrats démantelé par la Police Nationale à Ouagadougou.

 

Dans le cadre de la lutte contre l’insécurité urbaine, la Police Nationale, à travers le Commissariat de Police de District (CPD) de la commune de Saaba, a mis fin aux activités illicites d’un réseau de présumés malfrats qui s’étaient spécialisés dans les détournements de camions de marchandises diverses (riz, nattes, objets plastiques, etc.) qui transitent le Burkina Faso vers d’autres pays de la sous-région.

Relativement au mode opératoire du groupe, le chef de gang, nommé N.A. et basé à Lomé, était chargé de rechercher des camions qu’il mettait à la disposition des commerçants qui désiraient charger leurs marchandises au port de Lomé. Il ciblait les marchandises qui devaient transiter par le Burkina Faso vers d’autres pays de la sous-région. Une fois les camions chargés, il jouait alors à l’intermédiaire, notamment pour le paiement des frais de transport des chauffeurs avec qui il échangeait les contacts. Dès qu’un chauffeur démarrait et après avoir parcouru une certaine distance, il l’appelait pour lui dire que les marchandises devront finalement être déchargées à Ouagadougou. Et au même moment, N.A. usait de tout son possible pour devancer le chauffeur à Ouagadougou. Sur place, il lui faisait des offres alléchantes telles le paiement de tous les frais de transport prévus jusqu’à destination avec une bonification comprise entre 300.000 et 500.000 FCFA s’il acceptait décharger les marchandises à Ouaga. Parallèlement, il prenait le soin de rechercher des clients à Ouagadougou prêts à acheter les marchandises détournées.

Grâce à la collaboration de la population, les enquêteurs ont réussi à appréhender cinq (05) membres du groupe. Ils ont également pu retrouver et saisir un camion et son contenu, précisément les marchandises préalablement détournées et vendues, qu’ils ont reconditionnées dans ledit camion et mis à la disposition du service de la Brigade mobile des Douanes.

Il est à noter que cinq (05) camions chargés de marchandises étaient ciblés par le réseau.

La Police Nationale remercie encore une fois les populations grâce à qui cette opération a abouti. Par ailleurs, elle renouvelle son invite à tous les citoyens à plus de vigilance et de prudence et à toujours se départir de la recherche des gains faciles. Pour finir, elle exhorte toutes les populations à poursuivre la dynamique de la dénonciation des cas suspects aux numéros verts mis à leur disposition que sont les 17, 16 et 1010.

La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !

Soyez le premier à commenter sur "Lutte contre l’insécurité urbaine : Un réseau de présumés malfrats démantelé par la Police Nationale à Ouagadougou."

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

3 + un =