Promotion de l’expertise burkinabè à l’international: l’OPF/BTP-I sollicite l’accompagnement du département en charge des Affaires étrangères.

 

(Ouagadougou, le vendredi 19 avril 2024). SEM Karamoko Jean Marie TRAORE, ministre des Affaires étrangères de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, a accordé une audience le vendredi 19 avril 2024, à l’Organisation Professionnelle des Femmes du BTP et Immobilier, en abrégé OPF/BTP-I.

Conduite par la présidente de l’association madame Kady MAIGA/ZAGRE, la délégation est venue présenter l’OPF/BTP-I à SEM le ministre des Affaires étrangères de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, et solliciter l’accompagnement de son département, en vue de faire connaître l’expertise et le secteur d’activité de ces femmes entrepreneures au delà des frontières du Burkina Faso.

« Nous sommes venues présenter notre organisation et faire le plaidoyer, afin que le département en charge des Affaires étrangères facilite l’établissement de liens entre nous et les partenaires privés à l’international », soutient Mme Kady MAIGA/ ZAGRE, qui ajoute que le département en charge des Affaires étrangères est selon elle, le canal officiel qui peut contribuer à << ouvrir des portes à l’étranger pour les femmes burkinabè évoluant dans le BTP et l’immobilier >>.

Le ministre en charge des Affaires étrangères a félicité les femmes de l’OPF/BTP-I, pour leur courage et leur dynamisme dans un secteur longtemps resté l’apanage des hommes.

Tout en leur promettant de les accompagner dans la mesure du possible à avoir une ouverture sur l’international, SEM Karamoko Jean Marie TRAORE les a invitées à approcher les ambassades pendant leurs voyages d’affaires, en vue d’avoir des informations sur les opportunités qui pourraient se présenter à elles dans les pays étrangers.

Créée en 2019, l’Organisation Professionnelle des Femmes du BTP et de l’Immobilier qui compte à ce jour une vingtaine de femmes professionnelles, a pour objectif principal de contribuer à la promotion du bâtiment, des travaux publics, et de l’immobilier.

La structure selon ses responsables, fait dans la construction des cités, des bâtiments administratifs, des routes et même dans l’énergie solaire, et ce depuis plusieurs années.

DCRP/MAECR-BE

Soyez le premier à commenter sur "Promotion de l’expertise burkinabè à l’international: l’OPF/BTP-I sollicite l’accompagnement du département en charge des Affaires étrangères."

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

18 − dix =