Réformes constitutionnelles au Togo : la CEDEAO déploie une mission exploratoire

 

Le Président de la Commission de la CEDEAO, S.E. Omar Alieu TOURAY, a déployé une mission exploratoire au Togo pour interagir avec les principales parties prenantes sur les derniers développements dans le pays avant les élections législatives et régionales du 29 avril 2024.

Initialement prévues le 13 avril, les élections ont été reportées au 20 avril, puis au 29 avril en raison de la gravité des réformes constitutionnelles controversées que le gouvernement prévoyait d’introduire. Ces réformes adoptées par l’Assemblée nationale, visaient à transformer le système politique togolais du système présidentiel au modèle parlementaire. Dans ce contexte crucial, la Commission de la CEDEAO a jugé nécessaire de dépêcher une mission exploratoire au Togo.

Selon les changements constitutionnels proposés, les membres du Parlement éliront le Président qui, à son tour, nommera le Président du Conseil des Ministres avec des pouvoirs exécutifs, l’équivalent d’un Premier Ministre dans le système de Westminster. Le président sera nommé au sein du parti ou de la coalition qui détient la majorité parlementaire.

La mission exploratoire, composée de sept membres, est dirigée par S.E.M. Maman Sambo SIDIKOU, ancien chef de la mission de l’Union africaine au Mali et au Sahel, en partie en réponse à une invitation du gouvernement togolais. Elle séjournera dans le pays du 15 au 20 avril.

Abuja, 15 Avril 2024.

Aucune description disponible.

Soyez le premier à commenter sur "Réformes constitutionnelles au Togo : la CEDEAO déploie une mission exploratoire"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-huit − treize =