Religion : la 24e édition du Maouloud international du sceau de la sainteté Mohammadienne Cheick Ahmed Tidjane, célébrée à Ouagadougou

 

Le Cheick El Hadj Youssoufou Ouédraogo a organisé, dans la matinée du dimanche 18 septembre 2022, le Maouloud international du sceau de la sainteté Mohammadienne Cheick Ahmed Tidjane. L’année 2022 marque la 24e édition de cette célébration. Elle s’est tenue sous le thème : « l’islam, une religion d’amour, de paix, de charité, de tolérance et de solidarité ».

C’est une tradition qui a été respectée. L’anniversaire international de naissance du sceau de la sainteté Mohammadienne Cheick Ahmed Tidjane a eu lieu dimanche à Ouagadougou. Cérémonie qui s’est tenue sous l’autorité spirituelle du Cheick Mohammad Mahy Aliou Cissé qui a honoré l’événement à travers sa présence. Ce déplacement du Cheick Cissé du Sénégal au Burkina Faso pour l’occasion, est une joie pour ces musulmans venus nombreux au palais de la culture Jean-Pierre Guingané qui d’ailleurs, a refusé du monde.

Parlant du Cheick Mohammad Mahy Aliou Cissé, le Co-parrain de l’activité, El Hadj Ahmad Sawadogo s’est exprimé en ces termes : « Il ne manque pas l’occasion de venir chaque année pour partager avec nous, ses connaissances. Il est là pour faire des prières surtout en ce qui concerne la sécurité. Il tient absolument à la paix au Burkina Faso parce qu’il l’a dit, le Burkina Faso est sa seconde Nation », a laissé entendre monsieur Sawadogo.

El Hadj Moussa Koanda est le parrain de l’évènement. Dans son discours, il a tenu à rappeler l’unicité de l’islam. « Il n’y pas deux islam et c’est un impératif, qu’on le sache !», a-t-il lancé à la foule. Il faut le dire, à chaque fois que El Hadj Moussa Koanda a l’occasion de adresser aux musulmans, le président de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) ne manque pas de rappeler ce message. Il a, par ailleurs, salué la réussite de l’organisation et a souhaité que les éditions à venir se passent dans une salle bien plus grande.

« Chaque année, nous sommes invités ici au Burkina pour prendre part à la célébration du Mouloud du sceau de la sainteté Mohammadienne Cheick Ahmed Tidjane », a soutenu Cheick Mohammad Mahy Aliou Cissé. Comme les années passées, la joie est immense du fait de revenir voir ses frères et sœurs en islam, au nom de la religion. Le Cheick sénégalais, l’un des petits fils de Cheick Al-islam El Hadj Ibrahim Ibn El Hadj Abdoulaye Niasse, a tenu une communication. Cette communication s’est consacrée au thème de cette édition, qui évoque l’islam et l’amour. Il a remercié les organisateurs de cette activité pour le pari tenu et a souhaité qu’il en soit ainsi tous les ans. Il a terminé ses propos en faisant des douas, des invocations et des bénédictions à la Nation burkinabè.

Soyez le premier à commenter sur "Religion : la 24e édition du Maouloud international du sceau de la sainteté Mohammadienne Cheick Ahmed Tidjane, célébrée à Ouagadougou"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

10 + 3 =