Représentation du Silure à Bobo-Dioulasso : le maire de la ville réagit

 

Une polémique est née autour du monument construit à la Place Ouezzin Coulibaly. Il s’agit notamment du monument du Silure dont la représentation telle que faite par certains sur les réseaux sociaux a heurté la sensibilité des Bobolais. Alors le maire de la ville de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou n’a pas manqué de réagir face à cette situation.

« Nous avons voulu réaliser un monument qui représente le Silure, emblème de notre ville et qui sort de l’eau, symbolisant ainsi Bobo-Dioulasso qui émerge, qui sort la tête de l’eau. Malheureusement, sa représentation telle que faite par certains sur les réseaux sociaux a heurté la sensibilité de Bobolais et des amis de notre ville. Nous n’avons pas de gêne à le reprendre pour correspondre aux préoccupations de nos concitoyens pour lesquels nous travaillons. C’est d’ailleurs ce à quoi nous allons nous atteler très prochainement ». Extraits d’une déclaration de Monsieur Bourahima Sanou, maire de la commune de Bobo-Dioulasso ce vendredi 7 janvier 2022.

Cette déclaration fait suite à la polémique née autour du monument construit à la place Ouezzin Coulibaly. Quant à ceux qui estiment qu’il faut y implanter un buste de Ouezzin Coulibaly, le maire a répondu que « Ouezzin Coulibaly y sera représenté effectivement par un buste mais pas pour remplacer le Silure dans lequel Ouezzin Coulibaly se retrouve, comme tout Bobolais ».

Soyez le premier à commenter sur "Représentation du Silure à Bobo-Dioulasso : le maire de la ville réagit"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

10 − quatre =