Sénégal : Macky Sall affirme qu’il peut briguer un autre mandat en 2024


Dans une interview publiée ce lundi 20 mars 2023 au journal français L’Express, le président sénégalais Macky Sall a abordé la question relative à sa candidature à l’élection présidentielle de Février 2024, sans être bien précis.

Pour lui, le mandat qu’il a reçu en 2012 était hors de portée de la réforme constitutionnelle, ce qui lui permettrait de briguer un autre mandat en 2024.

« Sur le plan juridique, le débat est tranché depuis longtemps. J’ai été élu en 2012 pour un mandat de sept ans. En 2016, j’ai proposé le passage au quinquennat et suggéré d’appliquer cette réduction à mon mandat en cours. Avant de soumettre ce choix au référendum, nous avons consulté le Conseil constitutionnel.

Ce dernier a estimé que mon premier mandat était intangible et donc qu’il était hors de portée de la réforme. La question juridique est donc réglée. Maintenant, dois-je me porter candidat pour un troisième mandat ou non ? C’est un débat politique, je l’admets », a expliqué le Président Macky Sall.

Cela signifie que concernant ce « troisième mandat » pour lequel il est soupçonné de vouloir briguer, la question n’était plus juridique car le problème avait été réglé, a fait savoir le président sénégalais.

Soyez le premier à commenter sur "Sénégal : Macky Sall affirme qu’il peut briguer un autre mandat en 2024"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

5 × quatre =