Session ordinaire 2022 du CN-MABG : Bilan 2021 et perspectives d’une bonne gouvernance

 

La session ordinaire de l’année 2022 du Conseil national de la modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance (CN-MABG) s’est ouverte dans la matinée de ce jeudi 30 juin 2022 à Ouagadougou. Organisée par le Ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale à travers le SP-MABG, il s’agira lors de cette session, de faire le bilan de la mise en œuvre des actions de modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance de l’année 2021 et de donner les directives aux différents acteurs.

Dans l’optique de promouvoir la bonne gouvernance au Burkina Faso, le gouvernement a adopté et mis en œuvre une stratégie nationale de promotion de la bonne gouvernance 2018-2027 et un plan d’actions national 2021-2023 du partenariat pour un gouvernement ouvert. Ainsi, pour assurer le suivi de l’évaluation des actions de modernisation de l’administration et de bonne gouvernance, il est tenu le conseil national de la modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance (SP-MABG). De façon spécifique, la session ordinaire est l’occasion d’examiner le projet de rapport annuel 2021 de la Stratégie nationale de modernisation de l’administration publique (SNMAP), de présenter des outils/actions de modernisation de l’administration et de promotion de bonne gouvernance, et de donner des orientations en matière de modernisation de l’administration et de bonne gouvernance.

Selon le ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale, Bassolma Bazié, cette rencontre est un cadre d’orientation des actions de modernisation de l’administration et de promotion de la bonne gouvernance mais aussi le lieu où l’engagement de tout un chacun est plus que sollicité pour faire de l’administration burkinabè, le socle sur lequel doit reposer les stratégie et politiques de développement. Il a souhaité que ce conseil jette les bases d’une administration résiliente au service de ses administrés. Également, que cette journée soit dédiée aux soldats et civils tombés dans l’exercice de leur fonction.

Cette session est aussi l’occasion de présenter la synthèse des actions de modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance. Le Premier ministre a honoré la tradition de présidence de la session. Pour le chef du gouvernement, Albert Ouédraogo, ladite activité se tient dans un contexte de refondation de l’Etat sur des valeurs d’intégrité de travail de citoyenneté, d’équité et de justice sociale. Il a précisé que cette activité est un chantier majeur du gouvernement de la transition. « Un des principaux défis que nous devons relever, est celui de la promotion d’une nouvelle vision de l’administration pour en faire un véritable cadre d’impulsion d’un développement économique, social et culturel de notre pays. Pour ce faire, nous devons avoir le courage d’une profonde introspection pour mettre à nu sans fards ni faux-fuyants, les dérives et les manquements de notre administration », a laissé entendre le Premier ministre.

Prennent part à cette session ordinaire, les membres statutaires, des membres observateurs et des personnes ressources. A la fin de cette session, le projet rapport annuel 2021 de la SNMAP est examiné, des orientations sont données en matière de modernisation de l’administration et de bonne gouvernance, des outils/actions de modernisation de l’administration et de promotion de bonne gouvernance sont présentés.

Soyez le premier à commenter sur "Session ordinaire 2022 du CN-MABG : Bilan 2021 et perspectives d’une bonne gouvernance"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

18 − 10 =