Jeunes diplômés vivant avec un handicap : « Rien ne nous empêchera de libérer tout le potentiel qui vibre en nous »


« Il existera toujours des personnes sceptiques sur notre potentiel. Notre responsabilité est de nous battre pour transformer ce scepticisme en défi à relever. Nous devons leur démontrer la valeur ajoutée que nous pouvons délivrer ». Cette phrase est de Tindano TANI, une jeune diplômée en journalisme, vivant avec un handicap visuel.

Ce propos traduit l’état d’esprit qui a prévalu lors du premier master class de renforcement de compétences organisé ce week-end par Nestlé Burkina à l’université Joseph Ki Zerbo. Cette initiative marque le point de départ d’une série d’activités de Nestlé Burkina à l’endroit des jeunes vivant avec un handicap.

Pour ce top départ, une cinquantaine de jeunes a côtoyé divers experts en développement personnel et en entrepreneuriat. Ils sont tous optimistes. Ils débordent d’énergie et sont désireux de faire une différence positive pour eux et pour leurs communautés. Leur défi : prendre le dessus sur tout ce qui pourrait ressembler à des potentielles barrières aux opportunités économiques qui s’offriront à eux.

« Tout commence avec l’état d’esprit ! Notre mission est de faire en sorte que ces jeunes vibrent au travers de leurs potentiels. Un handicap ne saurait être un obstacle dans la belle mission de vie dont ils disposent », a indiqué Yasmine Compaoré, coordinatrice projet au sein de l’Association MAHNA, une organisation engagée dans le développement des compétences des jeunes.

Nestlé Burkina Faso reconnaît l’importance de l’inclusion et de la diversité dans le milieu professionnel et entrepreneurial. « Nous croyons que chaque jeune mérite une chance égale d’accéder aux opportunités économiques. Nous sommes déterminés à créer un

environnement inclusif où les personnes en situation de handicap peuvent s’épanouir », a indiqué Sidiki Diawara, directeur général de Nestlé Burkina Faso.

C’est dans cette dynamique que Nestlé collabore avec l’association MAHNA. «La responsabilité de MAHNA est d’aider ces jeunes à prendre conscience de leur plein potentiel. La mission dévolue à ces jeunes consiste à s’approprier pleinement le talent qui sommeille en eux. La partition des entreprises comme Nestlé est de faire en sorte que ces jeunes s’éclatent dans un environnement plus inclusif », a expliqué Olivier ATSE, Directeur des Ressources Humaines de Nestlé Burkina Faso.
Diverses initiatives de ce genre suivront, dans le cadre du programme mondial “Nestlé Needs Youth” (Nestlé a besoin des jeunes).

Dans le monde, Nestlé souhaite offrir 10 millions d’opportunités économiques aux jeunes d’ici 2030. Au Burkina, divers projets en entrepreneuriat, développement de compétences ont permis de toucher déjà plus 7000 jeunes. D’autres projets promouvant l’inclusion des personnes vivant avec un handicap seront mis en œuvre dans le courant de l’année 2024.

Cette série d’actions cadre avec le nouveau programme dénommé ‘’Nestlé For Good’’.
À travers, ‘’Nestlé For Good’’, l’entreprise mettra un accent particulier, sur ses diverses actions qui impactent les populations, communautés et l’environnement au Burkina Faso.

À propos de Nestlé au Burkina Faso : Nestlé croit en la force d’une bonne alimentation pour améliorer la qualité de vie de tous aujourd’hui, ainsi que celle des générations futures. Nestlé Burkina Faso est une filiale de Nestlé. Présents au Burkina Faso depuis 2009, nous contribuons à créer de la valeur pour les consommateurs et les communautés.

Contact media : omaro.kane@bf.nestle.com

Soyez le premier à commenter sur "Jeunes diplômés vivant avec un handicap : « Rien ne nous empêchera de libérer tout le potentiel qui vibre en nous »"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-huit − 16 =