Projet d’approvisionnement en eau potable dans les localités fragiles : les députés autorisent la ratification de l’accord de prêt

 

La séance plénière du mardi 9 juillet 2024, a traité le projet de loi portant ratification de l’Accord de prêt signé le 13 octobre 2023 entre le Burkina Faso et la Banque ouest africaine de développement (BOAD), pour le financement d’un projet d’approvisionnement en eau potable dans des localités fragiles.

Ledit projet de loi vise l’accès universel à l’eau potable des populations des localités impactées par le contexte sécuritaire et/ou à hydrogéologie difficile au Burkina Faso.

La zone d’intervention directe du projet couvre onze (11) régions sur les treize (13) que compte le Burkina Faso, à savoir la Boucle du Mouhoun, les Cascades, le Centre-Est, le Centre-Nord, le Centre-Ouest, le Centre-Sud, les Hauts-Bassins, le Nord, le Plateau central, le Centre et le Sud-Ouest.

Les bénéficiaires sont les populations déplacées internes ainsi que les populations hôtes des régions concernées.
Le coût total hors taxes du projet est évalué à onze milliards six cent douze millions (11 612 000 000) de francs CFA.

Assemblée législative de transition

Soyez le premier à commenter sur "Projet d’approvisionnement en eau potable dans les localités fragiles : les députés autorisent la ratification de l’accord de prêt"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

4 × un =