Prise en charge des Volontaires pour la Défense de la Patrie : Deux conventions pour améliorer les conditions de vie et d’engagement sur le terrain

 

(Ouagadougou, le 29 mars 2024). Le Commandant de la Brigade des Volontaires pour la Défense de la Patrie (BVDP), Le Lieutenant-Colonel Thomas SAVADOGO ; le Directeur Central du Service de Santé des Armées, le Médecin Colonel-Major Moustapha SEREME et le président de l’Association Professionnelle des Sociétés d’Assurance du Burkina, Dr Mohamed COMPAORE, ont procédé, le vendredi 29 mars à la signature de deux (02) conventions pour la prise en charge des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP).

La cérémonie s’est déroulée sous la présidence du Secrétaire général du ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Vieux Abdoul Rachid SOULAMA, par ailleurs, Président du Comité de gestion du Fonds de Soutien Patriotique.

La première convention conclue pour une période d’un an avec l’Hôpital militaire Capitaine Halassane Coulibaly et renouvelable par tacite reconduction porte sur la prise en charge médico chirurgicale des VDP.

Les prestations de cette convention comprennent les actes médicaux-chirurgicaux, les actes d’exploration médicale, l’hospitalisation, les médicaments et consommables médicaux, les actes de rééducation et de réadaptation y compris l’appareillage orthopédique, prothétique au bénéfice des VDP malades ou blessés en opération.

La deuxième convention porte sur l’assurance des VDP engagés sur le terrain de la lutte pour la reconquête du territoire national. Le risque n’étant ni couvert par les polices classiques des compagnies ni par les réassureurs du fait de sa spécificité, l’APSAB, approchée par la BVDP, a décidé, dans un élan patriotique de proposer une couverture nationale.

La garantie de l’assurance couvre tous les accidents dont les assurés peuvent être victimes en leur qualité de VDP pendant leur mission. Les indemnisations prévues sont de trois millions (3 000 000) FCFA en cas de décès ou en cas d’incapacité permanente totale et deux-cent-cinquante mille (250 000) FCFA pour les frais d’inhumation.

La participation des sociétés assurances en termes de remise pour l’effort de paix se chiffre à deux-cent six millions, six-cent vingt-cinq mille (206 625 000) FCFA. La convention ayant pour but de soutenir la BVDP, il sera reversé à la Brigade, une partie de la prime encaissée si le compte de résultat présente un solde créditeur à l’issue de 12 mois de fonctionnement.

𝐃𝐂𝐑𝐏/𝐌𝐄𝐅𝐏

Soyez le premier à commenter sur "Prise en charge des Volontaires pour la Défense de la Patrie : Deux conventions pour améliorer les conditions de vie et d’engagement sur le terrain"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quinze − 8 =