Reclassement des encadreurs pédagogiques : le syndicat plaide auprès de Bassolma Bazié pour l’aboutissement du dossier

 

Le ministre d’État, le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale a reçu des représentants du syndicat des encadreurs pédagogiques, le lundi 21 novembre 2022 à son cabinet. Le syndicat est venu relancer l’Administration par rapport au dossier qu’il est entrain de défendre en lien avec le reclassement des encadreurs pédagogiques.

“Les encadreurs pédagogiques subissent 5 ans de formation et au sortir sont classés soit en A3 ou en A2. Nous souhaitons, si nous faisons la comparaisons avec d’autres corps de métiers, que les inspecteurs d’enseignement du 1er degré soient reclassés en catégorie P et les conseillers pédagogiques itinérants soient reclassés immédiatement en A1. Nous avions espoir avec la relecture des statuts particuliers; mais à notre grande surprise, les deux corps ont été supprimés. Nous avons introduit le dossier en justice depuis 2020. Nous souhaitons que cela soit corrigé “ a plaidé le porte-parole du syndicat Paul K. Bembamba.

Le directeur de cabinet du ministre d’État, Mohamed Savadogo et le directeur général de l’Agence Générale de Recrutement de l’État Oumarou Toé ont insisté sur la nécessité de laisser la procédure judiciaire suivre son cours, dans la mesure où les interlocuteurs disent que le dossier est en Cassation.

Prenant la parole, le ministre d’État a saisi l’occasion pour donner des éclaircissements sur des dossiers en cours et les efforts qui sont consentis pour leur aboutissement. Avant d’interpeller ses ” hôtes du jour” et à travers eux tous défenseurs des droits des travailleurs, sur la nécessité de ne pas constituer, de par leurs actes, des freins à la résolution des préoccupations des travailleurs. Il a cité le cas du Code du travail, de l’examen de reversement en A3, des remboursements des coupures abusives pour faits de grève etc.

Par rapport à leurs préoccupations sur le reclassement des encadreurs pédagogiques, le ministre leur a demandé de lui apporter une copie du dossier pour examen.

Bembamba et ses camarades ont salué l’esprit d’ouverture du ministre d’Etat et lui ont traduit toute leur reconnaissance pour sa disponibilité et son engagement à trouver des solutions aux problémes que vivent les travailleurs.

DCRP/MFPTPS

 

Soyez le premier à commenter sur "Reclassement des encadreurs pédagogiques : le syndicat plaide auprès de Bassolma Bazié pour l’aboutissement du dossier"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

deux + dix-neuf =