Session de formation des acteurs de prise de décision sur les méfaits des drogues dans les chefs-lieux de provinces : Le SP/CNLD passe à l’acte

 

Les acteurs de la lutte contre la drogue se sont retrouvés ce matin 10 août 2016 à Ouagadougou en faveur du lancement officiel des sessions de formation des acteurs de prise de décision sur les méfaits des drogues dans les chefs-lieux de régions. Initiée par le secrétariat permanent du comité national de lutte contre les drogues SP/CNLD, cette session de formation a regroupé les acteurs de la société civile, politiques, des religieux et des autorités coutumières. C’était sous la présidence de Joachim Somda, gouverneur de la région du centre.

DSC08361Cette session de formation qui est aussi une séance d’information et de sensibilisation des acteurs de lutte contre la drogue vient à point apporter une contribution efficace pour lutter contre le phénomène de la drogue qui connait de plus en plus de l’ampleur dans notre société. Les écoles et  institutions d’enseignement sont les premières personnes exposées à ce phénomène. Elle permettra aux acteurs de disposer d’outils nécessaires afin de lutter efficacement contre la drogue. « Quelle stratégie de lutte pour une meilleure prévention », c’est le thème retenu par les acteurs pour cette session.

Au-delà des acteurs, cette session vise le public jeune, des scolaires. Après la région du centre, elle se déroulera dans la région des Hauts-Bassins.

DSC08374

Pour le Pr Harouna Ouédraogo, représentant du secrétaire permanent, « cette session permettra d’apporter un certain nombre d’informations aux acteurs qui sont sur le terrain, les jeunes afin qu’ils soient à mesure de pouvoir participer à la sensibilisation ». « En matière de la lutte contre la drogue, le premier objectif c’est l’information, faire en sorte que la jeunesse puisse avoir des informations sur la drogue, ses effets et aussi de pouvoir prendre en conséquence une décision par rapport à la consommation de ces substances », poursuit le représentant.

 

DSC08366« Le phénomène de la consommation de la drogue est universel et comporte plusieurs déterminants » nous dit Harouna Ouédraogo « et sa disponibilité, l’absence d’information des jeunes par rapport aux inconvénients sont facteurs incitatifs à la consommation de ce stupéfiant », rajoute t’il. Il existe selon lui d’autres facteurs liés à l’individu lui-même et à l’environnement dans lequel vit l’individu.

 

Le gouverneur de la région du centre

Le gouverneur de la région du centre

Le gouverneur dans son discours est revenu sur la célébration de la journée internationale de lutte contre la drogue 2016 dont le thème était « la problématique de la drogue en milieu scolaire : quelles stratégies de lutte pour une meilleure prévention » pour montrer l’importance de cette session d’information et de sensibilisation tout en invitant les acteurs à suivre avec intérêt cette séance et à servir de relais des messages et informations pour les autres qui n’ont pas pu effectuer le déplacement.

Soyez le premier à commenter sur "Session de formation des acteurs de prise de décision sur les méfaits des drogues dans les chefs-lieux de provinces : Le SP/CNLD passe à l’acte"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-neuf + deux =