Situation nationale oblige : L’UNIR-MPS part en congrès extraordinaire

 

L’Union pour la renaissance-mouvement patriotique sankariste (UNIR/MPS) a rencontré les journalistes dans la matinée de ce lundi 1er août 2022 au sein du siège du parti à Ouagadougou. Présidée par son président, Me Bénéwendé S. Sankara, la conférence de presse avait pour objectif d’installer et de lancer les activités du comité national d’organisation du 1er congrès extraordinaire.

Les 04, 05 et 06 novembre 2022, se tiendra le congrès extraordinaire du parti UNIR/MPS. C’est dans le cadre de la tenue de cet évènement qu’un comité a été créé. Composé de 15 personnes au total dont un président, ce comité est chargé entre autres, de gérer les alliances entre l’UNIR-MPS et d’autres structures, nouer des relations avec d’autres partis à l’extérieur du pays, mettre en œuvre toute politique communicationnelle autour du congrès à même d’assurer sa réussite ; En un mot, le comité installé ce jour a pour obligation, la réussite du congrès extraordinaire.

Halidou Sanfo est celui qui préside le congrès. Il s’est montré déterminé et engagé pour la bonne tenue du congrès extraordinaire prochain de l’UNIR-MPS. « Nous mesurons la lourdeur de l’immensité de la tâche au regard des objectifs déclinés dans la création des 12 commissions, en vue de réussir l’organisation. Nous prenons l’engagement de nous mettre immédiatement à la tâche pour mériter la confiance du parti placée en nous », a laissé entendre le président du comité qui est constitué de douze (12) commissions.

« Nous avons réadapté notre programme au contexte national », a confié Me Bénéwendé S. Sankara. La question de la situation nationale s’est invitée à la conférence de presse. L’UNIR-MPS n’a pas manqué l’occasion de dénoncer la chute de la liberté d’expression au pays des hommes intègres depuis le coup d’Etat du 24 janvier 2022 par le MPSR. Le parti en veut pour preuve, la censure d’une émission sur la radio nationale (RTB Radio), à laquelle il a pris part à travers son secrétaire général adjoint, Dr Nathanaël Congo. Il s’agit de l’émission “à vous de juger“ qui devait être diffusion le dimanche 31 juillet.

Par ailleurs, ce congrès est une occasion pour le parti, de renforcer les structures à la base. C’est un congrès qui prend en compte la situation nationale afin de mieux coordonner les actions de l’UNIR-MPS.

Soyez le premier à commenter sur "Situation nationale oblige : L’UNIR-MPS part en congrès extraordinaire"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

5 × quatre =