Renforcement de la sécurité frontalière : L’OIM remet les clés de 04 postes de Police frontières aux autorités burkinabè


Le Ministre Délégué, Chargé de la Sécurité, le Commissaire divisionnaire de Police Mahamadou SANA, a présidé le jeudi 28 mars 2024, à Dakola, province du Nahouri dans la région du Centre-Sud, la cérémonie officielle de remise de quatre (04) postes de Police frontières au Gouvernement burkinabè.

Il s’agit des postes de Police frontière de Kosso et Hamélé, dans le Sud-Ouest, de Lan, dans le Centre-Ouest, et de Dakola, dans le Centre-Sud, construits ou réhabilités par l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM), à travers (02) projets dénommés : « Renforcer la sécurité des frontières » et « Améliorer la gestion des frontières ».

Le Chargé de l’Unité Gouvernance de l’Immigration et des Frontières de l’OIM-Burkina, Monsieur Hamidou DIPAMA, représentant la Cheffe de Mission OIM-Burkina, a indiqué que ces 04 postes sont le résultat de deux (02) projets dénommés : « Renforcer la sécurité des frontières » et « Améliorer la gestion des frontières ». Ceux-ci, a rappelé Monsieur DIPAMA, avaient été initiés en septembre 2021 et en janvier 2022 par l’OIM avec l’appui financier du Département d’Etat américain et celui du Ministère des Affaires étrangères de l’Italie.

Monsieur Hamidou DIPAMA a souligné que ces projets qui avaient pour objectif l’amélioration de la sécurité frontalière et la participation citoyenne des populations à la coproduction de la sécurité par une approche plus durable et intégrée de la gestion des frontières, ont permis à ce jour, d’engranger dans plusieurs localités du Burkina Faso, entre autres résultats :
– la construction et l’équipement de quatre (04) postes de Police frontières à Hamélé, Lan, Kosso et Dakola ;
– le renforcement du poste de Police frontière de Yendéré ;
– la dotation de trois (03) véhicules équipés de MIDAS mobile ;
– l’équipement des postes en outils de gestion digitale des flux migratoires (MIDAS).

Ces réalisations ont permis d’améliorer les conditions de travail des acteurs frontaliers et de renforcer la collaboration entre populations et forces de sécurité dans les zones d’intervention, de l’avis du Chargé de l’Unité Gouvernance de l’Immigration et des Frontières de l’OIM-Burkina.

Le Ministre Délégué, Chargé de la Sécurité, le Commissaire divisionnaire de Police Mahamadou SANA, a traduit toute sa reconnaissance à l’OIM ainsi qu’à ses partenaires pour ces réalisations majeures. Il a particulièrement salué les résultats engrangés en matière de renforcement de la participation citoyenne des populations à la sécurité dans les régions d’intervention de l’OIM. « Ce sont ces genres de réalisations concrètes que le Gouvernement souhaite de la part de ses partenaires. Et mon département œuvrera à assurer la durabilité de ces investissements pour une gestion efficace des frontières, surtout en période de crises sécuritaires », s’est réjoui le Ministre Délégué SANA.

Une coupure de ruban suivie d’une visite guidée des locaux et des équipements ont mis fin à cette cérémonie rythmée par des pas de danse kassena.

DCRP/MATDS

Soyez le premier à commenter sur "Renforcement de la sécurité frontalière : L’OIM remet les clés de 04 postes de Police frontières aux autorités burkinabè"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

11 + 17 =